20.07.2020 à 11:15

CyclismeLe protocole très strict pour revenir en Europe

Bloqués en Amérique du Sud depuis le début de la crise du coronavirus, les cyclistes professionnels locaux ont obtenu une dérogation pour revenir sur le Vieux Continent. Mais rien n’est simple.

von
Robin Carrel
Nairo Quintana à son arrivée à l’aéroport.

Nairo Quintana à son arrivée à l’aéroport.

keystone-sda.ch

Simon Pellaud, le plus Colombien des Suisses (ou l’inverse), avait pu anticiper la chose et revenir au pays avant les autres cyclistes basés en Amérique du Sud. Bien lui en a pris, puisqu’il a remporté dimanche le championnat de Suisse de la montagne. Mais pour les autres athlètes venus de Colombie, du Costa Rica et on en passe, rien n’a été simple.

Finalement, les équipes et les autorités locales ont réussi à trouver un subterfuge pour ramener tout ce petit monde sur le Vieux Continent, pour pouvoir préparer notamment le Tour de France qui s’élancera de Nice à la fin du mois d’août. Ce sont ainsi 150 cyclistes qui ont embarqué dimanche soir de Bogota, direction Madrid, dans un charter de la compagnie Avancia, spécialement affrété pour l’occasion.

A bord, la crème de la crème des pelotons professionnels. On y trouvait, en effet, des cadors tels Egan Bernal, tenant du titre sur la Grande Boucle, Nairo Quintana (Arkea-Samsic), vainqueur du Giro en 2014 et de la Vuelta en 2016, Rigoberto Uran (EF Pro Cycling) et Miguel Angel Lopez (Astana). Les cyclistes ont tous dû présenter un certificat de test Covid-19 négatif pour pouvoir monter à bord.

A l’aéroport de Bogota, les stars de la petite reine ont aussi dû suivre un protocole très strict, afin de ne pas importer de virus à bord. On a notamment pu voir Quintana se laver les mains pendant de longues minutes, avant de changer l’un de ses deux masques et de finalement y ajouter une visière au cas où tout cet attirail ne serait pas suffisant! Des précautions nécessaires, car ils feront partie des rares à ne pas devoir subir de quarantaine à leur arrivée en Espagne.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pognon

20.07.2020 à 13:18

Un vol charter mais bien sûr...

joel

20.07.2020 à 12:08

Le tour de France fin août...doux rêveur

CBT

20.07.2020 à 12:00

OK. Mais les gens amassés au bord des routes et aux arrivées d'étapes?