Fédérales 2011 Zurich: Le PS Hardegger dans la course aux Etats
Actualisé

Fédérales 2011 ZurichLe PS Hardegger dans la course aux Etats

La section zurichoise du Parti socialiste lance Thomas Hardegger, 55 ans, dans la course au Conseil des Etats pour les élections fédérales de cet automne.

Thomas Hardegger avait été désigné la semaine dernière par la direction du parti cantonal.

Thomas Hardegger avait été désigné la semaine dernière par la direction du parti cantonal.

Le député au parlement zurichois peu connu au niveau national a obtenu 94 voix lors de l'assemblée des délégués samedi.

Egalement maire de la commune de Rümlang et directeur d'une entreprise de construction, Thomas Hardegger avait été désigné la semaine dernière par la direction du parti cantonal. Son rival proposé par la section du district de Bülach, l'ancien député Ruedi Lais, 57 ans, n'a obtenu que 61 suffrages samedi.

Au début de l'assemblée des délégués, le conseiller national Andreas Gross a expliqué pourquoi il renonçait à une candidature. Le politologue de 58 ans aurait aimé mener une campagne contre celle «qui veut voir l'avenir de la Suisse dans le passé». Mais au sein de la direction et des sections, il a senti peu d'enthousiasme pour un combat contre l'UDC et sa politique de peur.

Pas suivre l'UDC

Le PS ne veut pas se laisser imposer des thèmes par le «vieux monsieur de Herrliberg», a dit le président du parti cantonal, Stefan Feldmann, en allusion à Christoph Blocher. La politique européenne n'est pas au centre de la campagne pour les élections fédérales, a-t-il souligné.

Le PS a choisi des thèmes comme la politique du logement ou le service public. Thomas Hardegger est le plus à même de mener cette campagne, selon le président du PS zurichois.

Cet automne, l'attribution des deux sièges zurichois à la Chambre des cantons se jouera principalement entre les sortants, Felix Gutzwiller (PLR), Verena Diener (Verts libéraux) et l'ancien conseiller fédéral UDC Christoph Blocher. Les Verts ont désigné Balthasar Glättli, député au parlement de la ville de Zurich. Le PDC a lancé le conseiller national Urs Hany dans la course.

Camouflet pour Anita Thanei

Anita Thanei, présidente centrale du «Mieterverband», a de son côté subi une défaite en ratant le quorum exigé pour se représenter au National. Tous les sortants ayant plus de douze ans à la Chambre du peuple devaient obtenir deux tiers des voix des délégués pour une nouvelle candidature. Andreas Gross et Jacqueline Fehr, aussi concernés, ont par contre surmonté l'obstacle sans problème.

Pour le conseiller national zurichois, l'enjeu est de taille, puisqu'il ambitionne la présidence du Conseil de l'Europe dans deux ans. Une élection cet automne aux fédérales est donc la première étape à franchir. Il occupera la quatrième place sur la liste PS zurichoise, la première étant occupée par Thomas Hardegger, suivi de Jacquleine Fehr et Daniel Jositsch.

Le PS zurichois détient sept sièges au Conseil national. Christine Goll, en place depuis 1991, et Mario Fehr, nouvellement élu au Conseil d'Etat zurichois, ne se représentent pas.

(ats)

Ton opinion