Actualisé 02.03.2016 à 22:19

Coupe de FranceLe PSG qualifié pour les demi-finales

Le Paris Saint-Germain a battu Saint-Etienne, mercredi soir.

Le PSG a battu Saint-Etienne, mercredi soir.

Le PSG a battu Saint-Etienne, mercredi soir.

photo: AFP

Un but et une passe décisive en première période : Edinson Cavani a montré la voie au Paris Saint-Germain, vainqueur mercredi de Saint-Étienne (3-1) en quart de finale de coupe de France, trois jours après sa défaite à Lyon (2-1). La performance de l'international uruguayen est de bon augure à huit jours du 8e de finale retour de Ligue des champions à Londres contre Chelsea.

Le Sud-américain avait notamment inscrit le but de la victoire face au club anglais, il y a deux semaines à l'aller (2-1). C'est lui aussi qui avait égalisé la saison dernière au cours de la première manche (1-1) avant que le PSG ne se qualifie au retour (2-2). A l'inverse, il y a deux ans, ses occasions manquées lors du second match, avait certainement coûté au PSG sa qualification.

Rapide ouverture du score

Mercredi, au stade Geoffroy-Guichard, titularisé comme ailier gauche, parti à la limite du hors-jeu, couvert par Florentin Pogba, il a rapidement ouvert le score en marquant de près face à Stéphane Ruffier après un service dans l'axe de Zlatan Ibrahimovic qui l'a lancé dans une position d'avant-centre qu'il affectionne (12). C'est son second but en coupe de France cette saison.

A la 35e minute, après un centre délivré au sol de l'aile gauche par Zlatan, il a dévié le ballon d'une astucieuse talonnade dans la surface de but pour adresser une passe décisive au Brésilien Marquinhos qui a marqué, portant le score à 2-0.

Retour en grâce

Avec le printemps qui s'annonce, Edinson Cavani revient en grâce alors que Lucas Moura, qui l'a d'ailleurs remplacé à la 87e minute et qui a marqué le troisième but (90+2), était l'un des hommes en forme du PSG sur les mois de janvier et février.

La fin de l'année 2015 a été difficile pour le joueur de la Celeste pourtant dix fois buteur en L1 avant la trêve, parti en vacances au pays plus tôt que ses coéquipiers avec la bénédiction de la direction du club. Cette autorisation avait notamment semé le trouble auprès de l'effectif dont les cadres s'étaient émus.

Mieux rebondir

Mais tout semble oublié désormais avec les performances en hausse de l'Uruguayen qui compte un total de 18 buts inscrits cette saison, toutes compétitions confondues. Outre celui marqué contre Chelsea, il a récemment aussi trouvé l'ouverture contre Reims (4-1) il y a dix jours en championnat.

En revanche, à l'image de ses coéquipiers de l'attaque parisienne, il s'était montré totalement inoffensif contre Lyon, dimanche, de quoi l'avoir incité à mieux rebondir face aux Verts. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!