Actualisé 09.11.2006 à 22:36

Le public convié à réfléchir aux changements climatiques

Cinq jours durant, des scientifiques de renommée mondiale feront le point sur l'évolution du climat. Le grand public y sera associé.

Alors que les grands de ce monde sont réunis à la 12e Conférence mondiale sur le climat de Nairobi (voir ci-dessous), l'Université organise – hasard du calendrier – le colloque «Wright» sur les changements climatiques. «Dans le foisement d'informations, il s'agit de reprendre scientifiquement, depuis le début, ce qui est connu et ce qui ne l'est pas», explique Didier Raboud, le porte-parole de l'Université. C'est ainsi qu'il présente la démarche de cette 12e édition du colloque.

Dès lundi et jusqu'a vendredi, le public pourra s'entretenir avec des scientifiques qui comptent parmi les meilleurs dans leur domaine. Chaque soir une conférence, suivie d'un débat, s'attaquera avec un angle différent à cette problématique.

Les scientifiques tenteront de répondre à une large palette de questions: quelle est l'évolution de la Terre depuis son origine? Le soleil varie-t-il? Pourquoi la Terre a-t-elle complètement gelé à certaines périodes? L'humanité est-elle responsable des changements climatiques? «Il est important de prendre le temps de décrypter ce sujet complexe. Il faut que les gens puissent se forger un avis sur un sujet auquel ils seront amener à se prononcer à l'avenir», ajoute Didier Raboud.

Un sujet vital qui est très présent dans l'actualité. «Le climat touche tellement de domaines cruciaux, comme l'eau ou la nourriture, avertit le climatologue genevois Martin Beniston, que le monde entier doit se sentir concerné.» D'ici une centaine d'années, la température terrestre pourrait augmenter de 6 degrés en moyenne, du jamais vu en 100 000 ans. Les conséquences seront plus ou moins aiguës dans certaines régions, notamment dans les pays du Sud, selon lui.

Renaud Bournoud

Du lundi au vendredi à 18 h 30 à Uni Dufour. Entrée libre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!