Roland-Garros: Le public français a fait pleurer Muguruza
Actualisé

Roland-GarrosLe public français a fait pleurer Muguruza

Eliminée, la tenante du titre Garbiñe Muguruza a trouvé le public français «un peu dur». Elle a craqué en conférence de presse.

L'Espagnole Garbiñe Muguruza, victorieuse en 2016 mais éliminée en huitièmes de finale par la Française Kristina Mladenovic dimanche, a trouvé le public de Roland-Garros «un peu dur» avec elle et a fondu en larmes en conférence de presse.

«Je pense que le public a été un peu dur avec moi aujourd'hui (dimanche). Je comprends. Mais je pense qu'il aurait parfois dû être un peu plus respectueux, même pour le jeu. Parce qu'on devait s'arrêter, l'arbitre devait tout le temps les calmer», a expliqué Muguruza (23 ans). «Mais je ne suis pas là pour me faire des ennemis, j'adore jouer ici», a ajouté la N.5 mondiale.

Quelques questions plus tard, Muguruza n'a pas pu retenir ses larmes et a quitté la conférence de presse pendant quelques minutes, le temps de reprendre ses esprits. Puis elle est revenue répondre aux journalistes, la voix toujours tremblante. «Si vous aviez été là, sur le court, vous sauriez, je n'en dirai pas plus», a-t-elle alors déclaré en espagnol.

«Ca m'a rappelé la Fed Cup. Roland-Garros, c'est un tournoi particulier pour moi, que j'ai gagné, que j'aime jouer, donc ça m'a un peu choquée de voir que c'était plus comme la Fed Cup», a conclu l'Espagnole. «Il faut apprendre à faire la sourde oreille à certains moments.» (nxp/afp)

Lauréate inédite

Une joueuse remportera samedi prochain son premier titre en Grand Chelem à Roland-Garros. Toutes celles qui ont déjà gagné un tournoi majeur ont été éliminées, les dernières «rescapées» - Venus Williams, Svetlana Kuznetsova, Samantha Stosur et Garbiñe Muguruza - ayant pris la porte dimanche.

A noter également que c'est la première fois depuis l'Open d'Australie 1979 qu'aucune ex-lauréate en Grand Chelem ne figure en quart de finale d'un Majeur. A Roland-Garros, cela n'était plus arrivé depuis l'édition 1977.

(NewsXpress)

Ton opinion