Coupe du monde 2022: Le Qatar réquisitionne un paquebot pour pallier le manque de chambres d’hôtel

Publié

Coupe du monde 2022Le Qatar réquisitionne un paquebot pour pallier le manque de chambres d’hôtel

Nouvelle mesure annoncée par le Qatar afin de pouvoir héberger les fans durant la Coupe du monde.

par
EBA
Le MSC Opera restera ancré à Doha de mi-novembre à mi-décembre.

Le MSC Opera restera ancré à Doha de mi-novembre à mi-décembre.

IMAGO/Eibner

Après avoir fait savoir le mois passé qu’une liaison Doha-Dubaï comprenant quelque 160 vols par jour serait mise en place afin d’assurer le transport des supporters vers le Qatar, le pays hôte de la Coupe du monde continue de surprendre avec cette fois, une mesure concernant ses capacités d’hébergement.

Lundi, la compagnie de croisière MSC a annoncé qu’elle était parvenue à un accord avec les autorités qataries en vue de la Coupe du monde. Durant toute la durée du tournoi, un bateau de croisière sera amarré dans le port de Doha et permettra aux fans de se loger à son bord. Il s’agit du MSC Opera, qui compte 1075 cabines. Les prix les plus bas se chiffreront à 470 francs par nuit.

Cette décision a été prise par les autorités de l’Émirat afin de pallier le nombre déficient de chambres d’hôtel sur son sol. Alors que plus d’un million de fans sont attendus au Qatar, le pays ne compte pas assez de chambres disponibles pour loger tous ces visiteurs. En conséquence, les prix des chambres d’hôtel se sont envolés, contraignant même certains joueurs présents durant l’événement à ne pas faire venir leur famille au Qatar, selon les informations publiées par le média espagnol «Relevo».

Sergio Busquets aurait par exemple dû débourser 200’000 euros pour loger sa famille durant un mois, selon un devis reçu par le joueur. Dans le cas d’Arturo Vidal, la somme se serait élevée à 277’000 euros pour un attique de sept pièces.

Ainsi, plusieurs joueurs ont préféré réserver des logements à Dubaï plutôt qu’au Qatar. Quantité de supporters ont également fait ce choix, poussant le Qatar à mettre sur pied ces polémiques navettes aériennes vers les Émirats arabes unis.

Ton opinion

73 commentaires