Nage de l'extrême: Le quadruple amputé français a réussi son pari

Actualisé

Nage de l'extrêmeLe quadruple amputé français a réussi son pari

Le Français Philippe Croizon, amputé des bras et des jambes après un accident, a réussi son pari de relier les cinq continents à la nage après avoir traversé le détroit de Bering.

Philippe Croizon a relié les cinq continents alors qu'il est amputé des quatre membres.

Philippe Croizon a relié les cinq continents alors qu'il est amputé des quatre membres.

Philippe Croizon, 44 ans, a été amputé des quatre membres après avoir reçu plusieurs décharges de 20'000 volts à l'âge de 26 ans, victime d'un arc électrique alors qu'il démontait une antenne de télévision.

Il s'est lancé le défi de relier les cinq continents à la nage, à l'aide de prothèses semblables à des palmes, pour attirer l'attention sur les capacités des personnes handicapées.

Le nageur a achevé vendredi soir la mission qu'il s'était fixée en reliant en 1 heure et 15 minutes l'île de la Petite Diomède, en Alaska, aux eaux territoriales russes, près de l'île de la Grande Diomède, soit environ quatre kilomètres à vol d'oiseau.

La température de l'eau, de l'ordre de 4 degrés Celsius, a rendu les choses particulièrement difficiles pour le Français, qui s'est dit «totalement sans énergie» à son arrivée. Philippe Croizon voulait au départ partir de la côte de la Grande Diomède mais les autorités régionales russes lui ont refusé l'autorisation d'entrer sur le territoire.

Il a déjà traversé auparavant la Manche, le détroit de Gibraltar, qui relie l'Afrique à l'Europe. Il a également relié l'Océanie à l'Asie et l'Afrique à l'Asie en traversant la mer Rouge. Le nageur prévoit à présent de se rendre à Londres où il commentera les Paralympiques 2012, qui se tiennent du 29 août au 9 septembre, pour le compte de chaînes de radio et de télévision.

(ats)

Ton opinion