Genève: Le quai Wilson ouvert à la baignade pour un week-end

Publié

GenèveLe quai Wilson ouvert à la baignade pour un week-end

Les amateurs pourront nager ou faire trempette samedi et dimanche le long du quai situé sur la rive droite.

par
Léonard Boissonnas
Les membres du comité d’À l’eau Wilson (de g. à dr. Thomas Putallaz, Arnaud Durand, Susanne Amsler, Ghislaine Grasser, Charles-Antoine Kuszli) attendent les baigneurs ce week-end.

Les membres du comité d’À l’eau Wilson (de g. à dr. Thomas Putallaz, Arnaud Durand, Susanne Amsler, Ghislaine Grasser, Charles-Antoine Kuszli) attendent les baigneurs ce week-end.

leo/20min

«Ça va être un week-end de dingue, il fera chaud et, exceptionnellement, les Genevois pourront se baigner ici», s’enthousiasme Thomas Putallaz, coprésident de l’association À l’eau Wilson. Celle-ci a obtenu les autorisations nécessaires pour aménager sur le quai du même nom un espace destiné aux nageurs ou aux baigneurs, samedi et dimanche.

Un test en 2020


En juillet 2020, l’association avait organisé un premier week-end test qui avait attiré quelque 300 amateurs. Ses membres souhaiteraient, en attendant un réaménagement pérenne du quai, que des installations temporaires soient mises en place pour permettre la baignade d’avril à octobre à cet endroit: «L’idée, c’est d’avoir cinq rampes d’accès au lac», explique Thomas Putallaz. Deux pétitions en ce sens avaient été plébiscitées au Conseil municipal de la Ville et au Grand Conseil en 2021. Mais, pour l’instant, les lieux sont toujours interdits à la baignade. «C’est dommage d’avoir un tel plan d’eau au centre-ville et qu’on ne puisse pas en profiter», déplore Ghislaine Grasser, du comité d’À l’eau Wilson. L’association rappelle que les lieux de baignade ne manquent pas sur la rive gauche, avec notamment Genève-Plage ou la plage des Eaux-Vives, et que, sur la rive droite, les Bains des Pâquis sont bondés.

Sessions de nage


Ce week-end, quatre sessions de nage seront organisées de 12h à 15h et de 17h à 19h. Pour des questions d’encadrement sécuritaire, 30 personnes au maximum pourront emprunter un couloir d’environ 400 mètres le long du quai. L’accès sera sécurisé avec des tapis rouges pour éviter de glisser. Un espace de détente du type pieds dans l’eau est également prévu avec chaises longues et parasols, de 10h à 22h. Des tirs à l’eau seront installés pour les personnes en situation de handicap. Douche, vestiaires dans une tente, restauration et buvette compléteront le dispositif. L’association espère désormais que les autorités «vont faire avancer» le projet d’aménagement temporaire, souligne Susanne Amsler, coprésidente. Quant au projet définitif, «cela va prendre des années, dit-elle. Pour la plage des Eaux-Vives, cela avait pris dix ans.»

La Ville «très confiante» pour l’an prochain

L’association explique que son projet d’aménagement provisoire implique de laisser la place au Club de ski nautique le matin, au moment où le lac est calme. Ce serait à partir de midi que les baigneurs pourraient se mettre à l’eau. De son côté, la Ville indique qu’elle espérait pouvoir réaliser ces installations temporaires en août, mais, pour l’instant, le Canton, qui a la main sur le lac, n’a pas encore donné son feu vert. «Nous avions une entreprise qui était prête à faire les travaux, nous étions sur le plongeoir, rapporte Marc Moulin, collaborateur personnel de la magistrate en charge de l’aménagement en Ville, Frédérique Perler. Par contre, nous sommes très confiants pour l’année prochaine.»

Ton opinion

7 commentaires