Actualisé 01.11.2013 à 20:34

Canada

Le Québec parie sur les véhicules électriques

Le gouvernement du Québec fait le pari de l'électricité pour ses transports et va y investir plus de 500 millions de dollars canadiens (480 dollars américains), a annoncé vendredi la Première ministre Pauline Marois.

Comme dans d'autres pays, le Canada tente de promouvoir les voitures électriques tant pour les particuliers que pour les entreprises ou les administrations.

Le gouvernement québécois a fixé son objectif à plus de 12'500 véhicules sur trois ans, avec les recettes déjà appliquées ailleurs, comme une prime à l'achat et des aides à l'installation de bornes électriques.

Les Québécois bénéficieront d'un rabais maximal de 8000 dollars à l'achat d'un véhicule électrique durant les trois prochaines années, a indiqué Mme Marois. De plus, le gouvernement va prendre en charge la moitié des frais d'installation des bornes de recharge électrique au domicile des particuliers.

D'ici la fin du programme en 2017, le gouvernement va participer à l'installation de 10'000 nouvelles bornes de recharge «sur les routes du Québec», a précisé la Première ministre.

Le gouvernement a prévu une enveloppe de 220 millions de dollars afin de créer un pôle des transports électriques, dont près de 100 millions visent, selon Mme Marois, à «attirer chez nous de gros joueurs internationaux».

L'objectif du Québec est de «faire de Montréal une vitrine internationale de développement des technologies de l'électro-mobilité».

Le gouvernement québécois va montrer l'exemple en équipant sa flotte de 2.000 nouveaux véhicules électriques.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!