Actualisé 28.01.2009 à 18:36

Rapperswil

Le ragondin échappé du zoo aura la vie sauve

Le rongeur du zoo en fuite devra être capturé et non abattu comme prévu dans un premier temps.

de
Jean-Bernard Mani

Le ragondin, seul survivant de l'attaque d'un renard il y a deux ans au Zoo des enfants Knie de Rapperswil, où sa famille a été décimée, ne sera finalement pas tiré par le garde-chasse du coin, a rapporté mercredi la presse alémanique.

Il devra être capturé. Mais l'opération risque d'être longue et difficile, car le rongeur s'est fait extrêmement discret jusqu'à maintenant. Il est en effet passé maître en matière de camouflage, construisant selon son habitude un terrier doté d'un grand réseau de tunnels.

Originaire d'Amérique du Sud, l'animal ressemble au castor mais se différencie de lui par sa queue arrondie rappelant celle du rat. Adulte, il mesure entre 40 et 60 centimètres pour un poids pouvant atteindre 10 kilos.

N'étant pas un animal propre à la Suisse, il n'est pas protégé et aurait pu être abattu. «Il mange la nourriture d'autres animaux et représente une menace pour eux», a martelé le garde-chasse dans plusieurs journaux.

De son côté, Benjamin Sinniger, directeur du zoo, ne peut s'imaginer qu'un ragondin solitaire, sans partenaire à proximité pour se multiplier, représente un réel danger. Reste que Benjamin Sinniger ne sait pas où il placera le ragondin lorsqu'il sera capturé. Il n'a pas de place prévue pour lui au sein du zoo.

Un élu bâlois, Heinrich Ueberwasser, membre du Parti évangélique, s'est proposé de l'accueillir dans le jardin de son habitation à Bâle.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!