Irak: Le ramadan débute enfin en même temps pour chiites et sunnites
Actualisé

IrakLe ramadan débute enfin en même temps pour chiites et sunnites

Chiites et sunnites irakiens ont entamé ensemble samedi le ramadan, pour la première fois depuis la chute de l'ancien dictateur Saddam Hussein en 2003.

Comme la majorité des pays arabes, notamment l'Arabie Saoudite, les sunnites avaient annoncé que le mois de jeûne musulman commencerait samedi.

Vendredi soir, une source du bureau du Grand Ayatollah Ali Sistani, chef spirituel de la communauté chiite irakienne, a annoncé que samedi serait aussi le premier jour pour les chiites.

Après l'invasion conduite par les Etats-Unis en 2003 et l'arrivée au pouvoir des chiites après 80 ans de domination sunnite, les premiers s'étaient fait un point d'honneur à commencer le jeûne un jour plus tôt ou plus tard que les sunnites.

Un conflit confessionnel d'une violence inouïe entre les deux communautés a fait des dizaines de milliers de morts notamment en 2006 et 2007. (afp)

Déjà trois morts

Trois militaires ont été tués et trois autres blessés, samedi, au premier jour du ramadan, dans deux attaques à Bagdad et dans une localité au nord-est de la capitale, a indiqué la police. A Adhamiyah, un quartier sunnite du nord-ouest de Bagdad, deux soldats ont été tués par balles à un poste de contrôle et un troisième a été blessé. Les assaillants, qui ont tiré avec des armes munies de silencieux, ont pu s'enfuir à bord d'une voiture, a indiqué une source au sein du ministère de l'Intérieur.

Par ailleurs, dans le centre de Baqouba, à 60km au nord-est de Bagdad, un soldat a été tué et deux autres blessés par une bombe qui a explosé au passage de leur convoi, selon la police.

Ton opinion