Le rap des pompiers genevois
Actualisé

Le rap des pompiers genevois

Les pompiers de la ville de Genève ont réalisé un clip de rap pour sensibiliser les gens aux différences entre le 118 et les numéros de renseignement commençant par 18.

Suite à une décision du Conseil fédéral, les fournisseurs de services de télécommunication ont dû cesser l'exploitation du numéro du service de renseignements 111 pour passer à des numéros 18xy.

L'utilisation de ces nouveaux numéros de téléphone entraine des désagréments pour les pompiers suisses. En effet, suite à des erreurs de manipulation, les centrales du 118 reçoivent chaque jour des appels liés à des demandes de renseignements téléphoniques.

L'amalgame entre le numéro d'urgence 118 et les numéros de renseignements pourrait avoir des conséquences fâcheuses, voire dramatiques. En effet, la surcharge des lignes est susceptible de compromettre très sérieusement le bon déroulement d'une intervention des sapeurs-pompiers. L'efficacité des secours dépend, dans un premier temps, de la rapidité de l'engagement des moyens sur les lieux de l'intervention. Tout temps perdu à la centrale d' engagement se traduit par un délai d'intervention rallongé...

118 Projec't

Pour essayer de sensibiliser la population suisse romande sur ce problème, cinq sapeurs-pompiers professionnels de la ville de Genève ont décidé de créer, avec l'aval de la direction du service, un clip musical vidéo sur la promotion du numéro 118. C'est ainsi que le groupe 118 Projec't est né.

Son but était de promouvoir notre numéro d'urgence de façon humoristique et éducative.

Ton opinion