Fetty Wap prend six ans de prison pour trafic de drogue

Publié

Trafic de drogueLe rappeur Fetty Wap prend six ans de prison

L’Américain, arrêté par le FBI en 2021, a été condamné pour trafic de drogue par un tribunal près de New York.

Le rappeur de 31 ans a remporté en 2015 un MTV Video Music Award et un BET Hip Hop Award.

Le rappeur de 31 ans a remporté en 2015 un MTV Video Music Award et un BET Hip Hop Award.

Imago

Fetty Wap avait été arrêté fin octobre 2021 par la police fédérale (FBI), au Citi Field, un stade de baseball de l’arrondissement du Queens à New York, où il devait se produire lors d’un festival. Il avait plaidé coupable en août 2022 et attendait de connaître sa peine, qui a été prononcée par une juge du Tribunal fédéral de Central Islip, à Long Island. Le rappeur, 31 ans, a été condamné à six ans de prison pour distribution de cocaïne, dans le cadre d’un trafic de plus grande ampleur pour lequel cinq autres personnes avaient été arrêtées, dont un surveillant de prison. Une fois purgée sa peine, le chanteur fera aussi l’objet d’une période de libération surveillée pendant cinq ans.

Selon la justice américaine, l’artiste a fait partie «d’une organisation qui a distribué plus de 100 kilogrammes de cocaïne, d’héroïne, de fentanyl et de crack à travers Long Island et le New Jersey», entre juin 2019 et juin 2020. La drogue provenait de la côte ouest américaine et transitait vers la côte est via courrier postal ou cachée dans des véhicules, selon un communiqué du Parquet fédéral. Les perquisitions ont permis de récupérer environ 1,5 million de dollars en espèces, 16 kg de cocaïne, 2 kg d’héroïne, des pilules de fentanyl et des armes à feu.

Né à Paterson, dans l’État du New Jersey voisin de New York, William Junior Maxwell II, de son vrai nom, a connu la notoriété avec «Trap Queen» en 2015, titre qui évoque une histoire d’amour et de trafic de drogue. Avec ce hit, il s’était hissé à la deuxième place du Billboard Hot 100 aux États-Unis. En 2017, Fetty Wap avait fait parler de lui après la fuite sur la Toile d’une sextape.

(AFP)

Ton opinion

10 commentaires