Le rappeur PLK jugé pour violences volontaires

Publié

FranceLe rappeur PLK sera jugé pour violences volontaires

L’artiste français de 25 ans est accusé d’avoir donné un coup de poing au visage d’un policier, après un concert dans une boîte de nuit.

PLK sera jugé le 27 octobre 2022.

PLK sera jugé le 27 octobre 2022.

Instagram

Le concert donné par PLK dans une boîte de nuit de La Grande-Motte, près de Montpellier (F), dans la nuit du 17 au 18 juillet 2022, s’est mal terminé pour le rappeur ainsi que pour un policier, rapportent «Midi Libre» et l’AFP. L’artiste, que l’on a pu voir le 18 juin 2022 au Caribana, et son équipe, ont été impliqués dans une bagarre au cours de laquelle un policier, venu pour tenter de séparer les personnes qui se battaient, a reçu un coup de poing au visage, écrit le quotidien.

Selon les premiers éléments, c’est PLK – Mathieu Pruski, de son vrai nom – qui a frappé l’agent qui est ensuite tombé en arrière, écrit le secrétaire général du syndicat Fédération Autonome de police municipale Hérault-Gard, dans un communiqué, ajoutant que «les images de vidéoprotection étaient édifiantes». Le rappeur, qui a collaboré avec Jul, a été arrêté et placé en garde à vue. Il sera jugé le 27 octobre 2022, pour «violences volontaires ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours sur dépositaire de l’autorité publique, en récidive légale».

En attendant de passer devant le juge, le Français a été placé sous contrôle judiciaire.

(jfa)

Ton opinion