Actualisé 14.12.2009 à 14:39

France TélécomLe rapport accablant de Technologia

Les résultats de l'enquête sur les conditions de travail menée à France Télécom par le cabinet d'audit Technologia apparaissent accablants, selon une synthèse dont l'Associated Press a obtenu une copie lundi.

«Ressenti général très dégradé», «fragilisation de la santé physique et mentale», «ambiance de travail tendue, voire violente» pour certaines catégories de personnel. Les premiers résultats de l'enquête -menée par le biais d'un questionnaire auprès des salariés du groupe de la mi-octobre à la mi-novembre - ont été remis lundi à la direction de France Télécom.

Selon le document de synthèse obtenu par l'Associated Press, 80 080 salariés du groupe sur un total de 102 843 ont répondu au questionnaire, soit un taux de réponse de 77,9%. Le rapport note que «les anciens (plus de 35 ans et plus de dix ans d'ancienneté)», sont «très concernés».

Ressenti dégradé

Concernant les réponses, la synthèse fait état de «résultats bruts aux questions qui demandent un approfondissement», mais note «néanmoins, de fortes inquiétudes», avec notamment «une fierté d'appartenance à France Télécom perdue», et un «ressenti général très dégradé».

Les conditions de travail difficiles, avec une «fragilisation de la santé physique et mentale», concernent principalement les personnels chargés de la vente et des «interventions clients», selon le rapport.

De manière plus générale, c'est-à-dire «non spécifique à certains métiers», l'enquête révèle une «mobilité fonctionnelle très mal accompagnée», et une «mobilité géographique des non-cadres sensible».

Par ailleurs, des «relations sociales dégradées» sont constatées parmi les non-cadres, avec notamment une «grande défaillance du management» et une «ambiance de travail tendue, voire violente». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!