Actualisé 09.04.2019 à 18:22

Ingérence russeLe rapport de Robert Mueller bientôt disponible

Le rapport du procureur spécial Robert Mueller, qui a enquêté sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump, sera publié la semaine prochaine.

1 / 99
L'ex-directeur du FBI James Comey a admis dimanche que de «véritables négligences» avaient été commises par la police fédérale au début de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016. (Dimanche 15 décembre 2019)

L'ex-directeur du FBI James Comey a admis dimanche que de «véritables négligences» avaient été commises par la police fédérale au début de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016. (Dimanche 15 décembre 2019)

AFP
Roger Stone, ancien conseiller de longue date de Donald Trump, a été reconnu coupable vendredi de mensonge au Congrès et de subornation de témoin dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016. (Samedi 16 novembre 2019)

Roger Stone, ancien conseiller de longue date de Donald Trump, a été reconnu coupable vendredi de mensonge au Congrès et de subornation de témoin dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016. (Samedi 16 novembre 2019)

Keystone
L'audition prévue mercredi devant le Congrès américain du procureur spécial Robert Mueller, pour évoquer son enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016, a été reportée. (Vendredi 12 juillet 2019)

L'audition prévue mercredi devant le Congrès américain du procureur spécial Robert Mueller, pour évoquer son enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016, a été reportée. (Vendredi 12 juillet 2019)

AFP

Le ministre américain de la Justice Bill Barr a confirmé mardi qu'il «serait en mesure» de rendre public «d'ici une semaine» le rapport du procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Ses équipes sont en train de retirer les informations qui pourraient compromettre d'autres enquêtes, dévoiler des sources confidentielles ou nuire à la réputation d'acteurs «périphériques», a-t-il expliqué lors d'une audition au Congrès. «Cela se passe bien, on va tenir l'échéance de la mi-avril», a-t-il ajouté. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!