Rugby: Le RC Yverdon était beaucoup trop fort

Actualisé

RugbyLe RC Yverdon était beaucoup trop fort

Les Nord-Vaudois ont facilement vaincu Ticino (95-21), lors de la 6e journée de LNC Plus de rugby.

par
Robin Carrel
Yverdon-les-Bains

Interview de Philippe Petitguyot, au terme de la large victoire des siens.

Les Yverdonnois ont passé un très bel après-midi, samedi, sur leur terrain des Vuagères. Au bout d'une partie parfaitement maîtrisée contre la lanterne rouge de leur division, ils ont confirmé qu'ils étaient bel et bien des candidats à la promotion en Ligue nationale B. Les Vaudois ont passé 14 essais aux Tessinois et frôlé la barre des cent points!

«Je suis fier d'eux»

Le RC Yverdon a été bousculé au début des deux mi-temps. Même en mêlée. Mais leurs adversaires n'étaient que 16 sur la feuille de match et la fatigue arrivant, ils ont totalement craqué. Résultat: un score fleuve, quelques jolis mouvements de rugby et un «hat trick» de Philippe Petitguyot, le No 8 des verts et blancs. «C'était une belle après-midi, a-t-il commenté dans la vidéo visible ci-dessus. Ce n'était pas tant mes trois essais, mais c'est surtout toute l'équipe qui a super bien joué. Je suis fier d'eux.»

En attendant le résultat de Würenlos en déplacement à St-Gall, le RC Yverdon était en tête de sa division et commence à croire à un destin à l'échelon supérieur. «Ce n'était pas annoncé ainsi en début de saison, mais là, je pense qu'on a le groupe pour monter», s'est réjoui Petitguyot au terme de cette belle démonstration, qui suivait une autre large victoire (7-47) en déplacement à Bienne une semaine auparavant.

Il a tout de même fallu attendre la 11e minute et un essai de Webb pour que les choses se décantent. Mais dès que la machine a été lancée, plus rien n'a pu l'arrêter. Petitguyot est parti au ras du regroupement à la 15e, a bien suivi à la suite d'une mêlée (24e) et a aplati après un groupé pénétrant à la 33e. Eternod, lui, a marqué son premier essai au terme d'un course de presque 40 mètres (18e), avant de récidiver six minutes plus tard à la réception d'un coup de pied à suivre (39e). Marmier a porté le score à 48-0 à la mi-temps dans les arrêts de jeu, après un gros raffut.

Venus à 16

Les Tessinois ont sauvé l'honneur juste après le thé. En l'espace de 20 minutes, Muzzolini (45e), Petitjean (58e) et Stoffel (65e) ont réussi à franchir la ligne d'essai yverdonnoise et sont «revenus» à 60-21. Mais les Tessinois ont largement craqué dans la foulée et le tableau d'affichage a fini par s'emballer, à la suite de nombreux assauts vaudois couronnés de succès.

Derniers de la ligue, venus simplement à 16 depuis l'autre côté de la Suisse, Ticino a eu bien du mérite à se battre jusqu'au bout, dans un match qui ressemblait certaines fois à une balade de santé pour le RC Yverdon. «On était tout près du bonus offensif (ndlr: il en faut 4 pour obtenir un point), a regretté Michel Petitjean, le capitaine et No 10 tessinois. Il faut avoir de la motivation, c'est vrai. Mais c'est un sport qu'on aime beaucoup et pour lequel on fait beaucoup de sacrifices. Si c'est un sport que tu aimes, tu le fais.» Au vu de la troisième mi-temps à base de bières belges qui se préparait, on le comprend volontiers.

Le RC Yverdon était beaucoup trop fort

Le No 10 de Ticino à l'interview.

RC Yverdon - Ticino 95-21 (48-0)

Terrain des Vuagères, Yverdon-les-Bains. Environ 50 spectateurs. Temps: beau. Terrain: gras. Arbitre: M. Younes El Ouardi (Morges).

Yverdon: Epenoy, Vidal, Portillo, Silvestri, Raczkowski, Melikisvili, Gasnot-Vadé, Petitguyot, Claude, Goux, Allison, Webb, Eternod, Morisod, Marmier; Ravoyard, Paysant, Cornu, Monin, Stöckli.

Ticino: Pous, Nicoloso, Ippolito, Zanini, Furrer, Cometta, Walker, Muzzolini, Togni, Petitjean, Dubler, Bernasconi, Stoffel, Gisler, Ranieri; Gianetta.

Essais. Yverdon: Petitguyot (15e, 24e, 33e), Claude (28e), Webb (12e, 72e), Eternod (18e, 39e), Morisod (49e, 74e), Marmier (40e, 66e) et Stöckli (62e, 76e). Ticino: Petitjean (58e), Muzzolini (45e) et Stoffel (65e).

20 minutes à la rencontre de ses lecteurs sportifs

Deux, trois ou quatre fois par mois, 20minutes.ch ira à la rencontre de ses lecteurs sportifs. Le but? Couvrir un match d'une division ou d'un sport peu médiatisés et le traiter comme s'il s'agissait d'une rencontre de Super League de football ou de Ligue nationale A de hockey. Vous avez envie de nous voir dans vos tribunes un de ces jours? N'hésitez pas à nous écrire sur notre page Facebook!

Ton opinion