Ligue des Champions: Le Real corrige les Spurs
Actualisé

Ligue des ChampionsLe Real corrige les Spurs

Le Real Madrid a battu Tottenham 4-0 en quart de finale aller de la Ligue des Champions, mardi soir au stade Santiago-Bernabeu de Madrid. A la mi-temps le Real Madrid menait 1-0.

Emmanuel Adebayor a inscrit les deux premiers buts madrilènes (4e et 57e).

Emmanuel Adebayor a inscrit les deux premiers buts madrilènes (4e et 57e).

Le Real Madrid a pris une option majeure pour rejoindre le dernier carré. Grâce à un doublé d'Adebayor et des réussites de Di Maria et Ronaldo, les Madrilènes ont écrasé Tottenham 4-0. Les Spurs, qui ont joué à dix dès le quart d'heure après l'expulsion de Crouch, disputeront sans illusions le retour dans leur antre de White Hart Lane. Le Real jouera la demi-finale, sauf un improbable tsunami.

Le début de la partie s'est avéré cauchemardesque pour Tottenham, qui s'est immédiatement retrouvé sous pression. La défense londonienne craquait dès la 4e sur un corner repris de la tête par Adebayor: Modric, au deuxième poteau, manquait son dégagement et le ballon filait doucement derrière la ligne.

Les affaires des Spurs ne s'arrangeaient pas dans les minutes suivantes. Aligné seul en pointe, avec pour mission de gêner la relance des défenseurs, le géant Crouch prenait sa tâche trop à coeur: résultat, deux interventions litigieuses sanctionnées d'autant de cartons jaunes (8e/15e), et Tottenham se voyait réduit à dix. Crouch démontrait une fois encore que les attaquants font souvent preuve de maladresse dans leurs actions défensives...

A la reprise, Redknapp faisait entrer Defoe pour occuper une position en pointe, à la place de Van der Vaart, pas à l'aise pour son retour à Santiago Bernabeu. Le poids de la rencontre reposait presque essentiellement sur l'arrière-garde londonienne, qui craquait une deuxième fois à la 57e, après un corner court de Ronaldo pour Marcelo, qui avait tout le loisir de centrer parfaitement pour la tête d'Adebayor. Le Togolais, peu en verve depuis son arrivée en prêt de Manchester City, signait ainsi un doublé susceptible d'inciter les dirigeants du Real à le transférer définitivement.

Eprouvés par la chaleur et leur infériorité numérique, les Spurs finissaient difficilement. Gomes effectuait plusieurs arrêts, mais il ne pouvait rien sur le tir magnifique de Di Maria (72e). Les hommes de Mourinho salaient encore l'addition par Ronaldo, servi par le remplaçant Kaka (87e). Le Real a ainsi vite chassé la déception subie samedi en Liga contre Gijon. La Ligue des champions constitue plus que jamais son gros objectif de la saison.

Ton opinion