rhume des foins: Le réchauffement climatique rend les pollens de plus en plus agressifs
Publié

rhume des foinsLe réchauffement climatique rend les pollens de plus en plus agressifs

Le nombre de personnes souffrant de rhume des foins pourrait augmenter à l’avenir si le réchauffement climatique progresse.

50% de la population pourrait devenir allergique aux pollens en 2050.

50% de la population pourrait devenir allergique aux pollens en 2050.

AFP

Nombreuses sont les personnes allergiques au pollen. Et le nombre de personnes touchées par ce mal pourrait augmenter au fil des ans. «L’OMS estime que si rien n'est fait pour enrayer le réchauffement climatique, 50% de la population sera allergique en 2050», rappelle Jocelyne Just, pédiatre allergologue et pneumologue à l'hôpital Trousseau à Paris dans une interview accordée à Franceinfo, le 12 mai.

L’allergologue ne manque pas de souligner que «les pollens deviennent de plus en plus agressifs du fait du réchauffement climatique». Elle précise que «la hausse des températures entraîne une production de pollens plus importante des végétaux». De plus, «les pics de pollens sont plus intenses» et «la période pollinique est plus longue». Egalement interrogée par Franceinfo, l'allergologue Dina Kabirova rappelle que «si la saison allergique dure plus longtemps, les effets sur les patients seront plus graves. Plus une allergie dure, plus elle abîme».

Ajouter à cela la pollution et la situation empire. «La mixture pollens et pollution rend les pollens plus allergisants», souligne Jocelyne Just. Le dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre, a un impact considérable sur les végétaux qui produisent davantage de pollens. Au final, «de plus en plus personnes y sont allergiques».

Saison des pollens de plus en plus longue au fil des ans

Comment atténuer la gêne?

(kaa)

Ton opinion

71 commentaires