Actualisé 26.10.2009 à 20:14

Climat

Le réchauffement global est bien confirmé

La Terre continue de se réchauffer et ne montre aucun signe de refroidissement, contrairement à ce qu'affirment certains sceptiques du changement climatique, montre une étude statistique commandée par l'Associated Press.

Les statisticiens indépendants qui ont examiné deux banques de données sur l'évolution des températures dans le monde n'ont constaté aucune tendance à la baisse des températures. Les données du gouvernement américain montrent même que la décennie qui s'achèvera en décembre aura été la plus chaude depuis 130 ans que des archives existent.

Les sceptiques du réchauffement climatique mettent en avant l'année inhabituellement chaude de 1998 pour affirmer que les températures ont baissé et en tirer la conclusion d'une tendance au refroidissement, mais c'est faux.

Depuis 1998, les températures ont plongé, remonté, re-plongé et remonté. En outre, si les registres météorologiques britanniques et les données des satellites américains utilisées par les sceptiques font de 1998 l'année la plus chaude, 2005 a été encore plus chaude d'après les relevés de la NASA et de l'agence américaine de l'atmosphère et des océans (National Oceanic and Atmospheric Administration).

«Les dix dernières années sont la décennie la plus chaude des archives modernes», déclare le responsable de la surveillance du climat de la NOAA, Deke Arndt. «Même en analysant la tendance sur ces dix ans, cette tendance est positive, ce qui signifie que c'est un réchauffement», ajoute-t-il.

Les mêmes mouvements de yo-yo que ceux constatés ces dix dernières années s'observent dans les registres tenus depuis 1880, soulignent les statisticiens.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!