Athlétisme: Le record du monde du triple saut battu
Actualisé

AthlétismeLe record du monde du triple saut battu

Les Mondiaux en salle à Doha se sont conclus sur un coup de tonnerre, avec le record du monde du triple saut du Français Teddy Tamgho.

Avec ses 17m90, Tamgho a amélioré de 7 cm l'ancienne marque de 17m83 détenue conjointement par le Cubain Aliecer Urrutia (en 1997) et le Suédois Christian Olsson (2004).

Âgé de 20 ans, le Parisien était entré discrètement dans le concours avant de réussir 17m50 au 5e essai, puis ses 17m90 qui lui permettent de devancer les Cubains Yoandris Betanzos (17m69) et Arnie David Girat (17m36).

Tamgho avait éclaté au plus haut niveau en 2008 avec son titre de champion du monde juniors, mais sa saison 2009 fut plus difficile, avec une 11e place aux Mondiaux (plein air) à Berlin. Son record personnel auparavant était de 17m58. L'an dernier, son inexpérience l'avait fait échouer en qualifications aux Européens «indoor» à Turin.

De l'expérience, Elena Isinbayeva en a à revendre, mais la Russe peine à la faire fructifier depuis quelque temps. Sept mois après son «zéro» pointé aux Mondiaux (plein air) à Berlin, la femme aux 27 records du monde a raté ses trois essais à 4m75 à Doha, échouant à la 4e place d'un concours remporté par la Brésilienne Fabiana Murer avec 4m80. Isinbayeva était triple tenante du titre en salle et détient aussi deux couronnes olympiques et mondiales en plein air.

Les autres stars n'ont pas failli, à l'instar de Dayron Robles: le champion olympique cubain a claqué un excellent 7''34 sur 60 m haies, à 0''04 du record du monde de Colin Jackson, pour défendre son titre. Le Russe Ivan Ukhov s'est imposé à la hauteur grace à un bond à 2m36.

(si)

Ton opinion