Neuchâtel: Le recours contre Laurent Kurth est irrecevable
Actualisé

NeuchâtelLe recours contre Laurent Kurth est irrecevable

Le recours déposé contre le nouveau Conseil d'Etat neuchâtelois et visant plus particulièrement Laurent Kurth ne peut être accepté par la chancellerie.

par
comm
Au centre, Laurent Kurth a été visé par un recours.

Au centre, Laurent Kurth a été visé par un recours.

La chancellerie d'Etat vient de déclarer irrecevable le recours déposé par un citoyen de Neuchâtel contre l'élection du conseiller d'Etat Laurent Kurth. Les motifs du recourant ne traduisent en effet qu'une inimitié personnelle envers l'élu sur des faits supposés qui n'ont rien à voir avec l'élection elle-même.

En date du lundi 27 mai 2013, un citoyen de Neuchâtel a déposé un recours auprès de la chancellerie d'Etat contre l'élection de M. Laurent Kurth au Conseil d'Etat. Ce recours a été déposé dans les délais légaux, qui prévoient un délai de six jours depuis la publication des résultats dans la Feuille officielle intervenus en date du 21 mai.

Le recours était dirigé contre M. Laurent Kurth en raison du contenu de certaines décisions que ce dernier avait prises dans le cadre de ses deux anciennes fonctions au Service cantonal de l'emploi et en sa qualité de conseiller communal de La Chaux-de-Fonds.

Dans la mesure où les motifs du recourant ne traduisent qu'une inimitié personnelle envers l'élu sur des faits qui n'ont rien à voir avec l'élection elle-même et qui n'entrent pas dans le pouvoir d'examen de la chancellerie d'Etat, cette dernière a conclu à l'irrecevabilité du recours, faute de motivation.

Ton opinion