Le recours contre les éoliennes au Franches-Montagnes n'a pas été retenu
Actualisé

Le recours contre les éoliennes au Franches-Montagnes n'a pas été retenu

Le Tribunal cantonal jurassien a rejeté le recours de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) contre un parc éolien au Peuchapatte, dans les Franches-Montagnes.

Le canton du Jura a retenu quatre sites pour accueillir des éoliennes.

La FP contestait la possibilité prévue par le plan d'aménagement local d'installer des éoliennes. Dans son arrêt publié mercredi, la Chambre administrative a relativisé l'impact de cette installation sur le paysage. Elle estime que l'intérêt public est supérieur à une éventuelle atteinte au paysage.

Le recourant estimait également que l'implantation de plusieurs éoliennes sur le territoire du village du Peuchapatte n'était pas judicieuse parce que la force, la vitesse et la régularité du vent n'y étaient pas suffisantes pour assurer la rentabilité économique du projet. Un argument aussi écarté par le Tribunal cantonal.

Le canton a retenu quatre sites pour l'installation d'éoliennes: Saint-Brais, Lajoux, les Breuleux-Le Peuchapatte et les Bois. (ats)

Ton opinion