Commerce de détail: Le recul des chiffres d'affaires s'est accéléré en septembre
Actualisé

Commerce de détailLe recul des chiffres d'affaires s'est accéléré en septembre

Le climat de consommation a continué d'accuser le coup de la récession en septembre.

Après un repli de 1% en août, le recul des chiffres d'affaires du commerce de détail s'est accéléré à 1,6% en termes réels, soit corrigés de l'inflation, au regard du mois correspondant de 2008.

En termes nominaux, le tassement s'est inscrit à 2%, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS), selon des résultats provisoires. A l'image des deux mois précédents, septembre a compté le même nombre de jours de vente cette année que l'an passé.

Après neuf mois en 2009, les ventes dans le commerce de détail helvétique s'affichent néanmoins en très lègère hausse sur un an, soit de 0,2% en termes réels et de 0,4% sans tenir compte du renchérissement.

En septembre, les ventes des différents groupes de marchandises et branches économiques ont présenté des évolutions contrastées. Le groupe principal «alimentation, boissons, tabac» a enregistré une progression de son chiffres d'affaires nominal de 0,5%. Les autres catégories principales, «vêtements et chaussures» ainsi que «ensemble des autres groupes» ont en revanche vu leurs ventes se contracter de 8,9% et 1,1%, respectivement.

Electronique de divertissement en vogue

Sur le mois sous revue, la plus forte progression est à mettre au compte du groupe «cuisine, ménage», dont les ventes ont bondi de 6,1%. Les articles de l'électronique de divertissement et de bureau ont également été convoités par les consommateurs avec un chiffre d'affaires en progression 4,6%, tout comme les produits du groupe «santé, soins, beauté» (&2%).

Côté baisses, les groupes «vêtements et chaussures» (-8,9%), ainsi que celui des articles pour fumeurs et du tabac (-7,3%) et des effets personnels (-6,4%) ont été les plus affectés. Selon les branches économiques, l'activité de commerce de détail de produits pharmaceutiques, médicaux et de beauté a affiché une croissance de ses ventes de 2,8% en termes nominaux.

Les secteurs «réparation d'articles domestiques» (&1,5%) ainsi que celui du commerce de détail en magasin spécialisé (&0,6%) ont aussi présenté des chiffres d'affaires en hausse. En revanche, ceux des «autres commerces de détail en magasin spécialisé» (-4,9%), du «commerce de détail d'antiquités et de biens d'occasion en magasin» (-4,4%) et du «commerce de détail hors magasin» ont diminué.

En considérant les entreprises selon leur taille, les petites sociétés, soit celles employant moins de 15 personnes à plein temps, ont subi avec une chute de 5,1% la plus forte baisse des chiffres d'affaires, suivies de celles de taille moyenne (-0,4%). Les grandes firmes (plus de 45 emplois à plein temps) ont le mieux résisté avec un repli de 0,1%. (ats)

Ton opinion