Marché du travail: Le recul des offres d'emploi s'atténue un peu
Publié

Marché du travailLe recul des offres d'emploi s'atténue un peu

Sur quatre mois, les entreprises de la région lémanique ont été les plus enclines à embaucher.

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse.

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse.

photo: Keystone/Archives

Les entreprises suisses ont recruté du personnel avec prudence durant le quatrième trimestre 2015. L'offre d'emploi a diminué d'environ 3% par rapport au trimestre précédent, mais reste stable corrigée des valeurs saisonnières. Sur un an, la baisse est de 9%.

Le recul de la demande de personnel sur le marché de l'emploi ralentit, montre l'indice Swiss Job Market Index établi par l'agence d'intérim Adecco, en collaboration avec l'Université de Zurich. «L'évolution négative renvoie aux incertitudes persistantes qui ont marqué l'année économique 2015», constate une spécialiste du marché du travail Marianne Müller, citée dans un communiqué publié lundi.

Sur quatre mois, les entreprises de la région lémanique englobant le Valais, Vaud et Genève ont été les plus enclines à embaucher ( 2%). Celles de la Suisse orientale se sont par contre montrées particulièrement frileuses en matière de recrutement (-12%). Le nombre de postes à pourvoir a notamment diminué dans le secteur commerce et vente.

L'Espace Mittelland - regroupant Fribourg, Neuchâtel, le Jura et Berne -, se montre également réticent à l'embauche (-4%). Dans cette région, Adecco observe une baisse des besoins en personnel dans le bâtiment et le secteur technique. L'offre d'emploi en Suisse centrale est également en recul (-6%), tout comme à Zurich (-3%) et dans la Suisse du Nord-Ouest (-5%).

Recul sur un an

En comparaison annuelle, presque toutes les régions affichent une tendance à la baisse, note Adecco. La tendance est toutefois la plus lourde en Suisse orientale, avec un repli de 19%. La région lémanique (-11%) l'Espace Mittelland (-9%) et Zurich (-5%) sont aussi touchés. Seule la Suisse orientale enregistre une légère progression ( 3%).

«C'est un climat bien plus pessimiste qui s'est installé sur le marché de l'emploi et ce, dans presque tous les secteurs professionnels», affirme l'agence d'intérim.

Le secteur du bâtiment et du second-oeuvre est encore une fois le plus touché (-22%). Le secteur industrie et transport enregistre une baisse de même ampleur (-20%), particulièrement affecté par le recul de l'offre d'emploi dans l'industrie mécanique.

Les postes à pourvoir dans l'enseignement, les services publics et le secteur de la santé sont eux aussi moins nombreux (respectivement -17% et -18%). En outre, la demande de personnel diminue clairement dans le secteur du commerce et de la vente (-14%) ainsi que dans la technique et les sciences naturelles (-12%).

Adecco constate également que le volume des offres diminue sur tous les canaux de publication. Dans le détail, la presse enregistre un recul de 25%, et les portails d'emploi en ligne une baisse de 3%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion