Actualisé 04.08.2009 à 17:48

CERNLe redémarrage du LHC repoussé à la mi-novembre

Le redémarrage du plus grand accélérateur de particules du monde, le LHC à Genève, interviendra probablement vers la «mi-novembre», et non septembre comme initialement prévu.

C'est ce qu'a indiqué mardi le porte-parole du Centre européen de recherche nucléaire (CERN).

Le LHC, qui doit permettre des avancées dans notre compréhension de la structure de la matière et de l'univers, avait connu une importante panne quelques jours après sa mise en service en septembre dernier.

Une réunion est prévue jeudi ou vendredi. «Nous n'allons pas annoncer de date précise mais nous envisageons la mi-novembre», a déclaré James Gillies, chef de la communication du CERN. Il a précisé que le LHC ne fonctionnerait pas cette année à pleine puissance.

Les 53 aimants endommagés l'an dernier ont été réparés ou remplacés et des nouveaux systèmes de sécurité installés le long de l'anneau de 27 km de circonférence enterré à 100 mètres sous terre de part et d'autre de la frontière franco-suisse, près de Genève.

Risque de chauffe

Mais «il y a toujours quelques interconnexions dans la machine qui ont une certaine résistance» pouvant entraîner un réchauffement potentiellement dangereux pour les aimants supraconducteurs, refroidis à une température très proche du zéro absolu (-273,15ðC), a encore déclaré M. Gillies.

Le LHC sera remis en route malgré ces imperfections. Les nouvelles installations devraient garantir une coupure de courant très rapide en cas de fuite, pour que les aimants ne soient pas de nouveau endommagés.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!