Suisse: Le référendum contre la réforme de l'armée échoue
Actualisé

SuisseLe référendum contre la réforme de l'armée échoue

Il n'y aura pas de vote contre la réforme de la grande muette. Quelque 10'000 signatures manquent.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

Le comité référendaire autour du groupe pro armée Giardino a rassemblé 40'000 signatures, selon ses propres indications.

Le délai court jusqu'à jeudi. Selon le comité «Pour notre sécurité - Non à la réduction de l'armée», les citoyens n'étaient pas assez informés sur l'espace de sécurité suisse et sur les menaces politiques, d'où l'échec, écrit le comité mercredi.

Le comité est convaincu que le développement de l'armée (DEVA) échouera largement. Il craint qu'avec la réforme de l'armée, les effectifs militaires réduits de moitié ne soient plus en mesure d'assurer l'indépendance et la sécurité du pays.

Pas nécessaire

Par ailleurs, le comité estime qu'une révision de la loi militaire «n'est absolument pas nécessaire» pour fixer les améliorations prévues dans les domaines de la formation des cadres et de l'équipement de toutes les troupes.

La réforme a divisé les partisans de l'armée. La société suisse des officiers (SSO) l'a soutenue, argumentant que l'armée allait mincir, mais aussi gagner en muscles. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion