Union européenne: Le référendum du Cassis de Dijon touche à son but
Actualisé

Union européenneLe référendum du Cassis de Dijon touche à son but

Le comité référendaire contre le principe du cassis de Dijon devrait déposer l'ensemble des signatures à la Chancellerie fédérale jeudi.

Si les 50 000 signatures nécessaires sont atteintes selon le comité, reste à savoir combien seront authentifiées.

«Nous nous attendons à l'aboutissement du référendum, nous avons les 50 000 signatures», a indiqué mercredi à l'ATS Luzius Theiler, membre du comité référendaire. Les signatures seront déposées jeudi en fin d'après-midi à la Chancellerie.

Mais Luzius Theiler a précisé qu'il ignorait si suffisamment de signatures seraient légalisées. Pour réduire ce risque, la récolte des paraphes continue. «Nous pensons qu'environ 2000 signatures sont encore en souffrance et devraient nous être envoyées», a affirmé M. Theiler.

Il est donc délicat de prévoir le sort du référendum. «Les communes attendent jusqu'au dernier moment pour renvoyer les signatures», a-t-il poursuivi. Et de prévenir que si les communes n'authentifiaient pas à temps les signatures, le comité n'hésiterait pas à engager des actions juridiques.

Le référendum contre le principe du cassis de Dijon a été lancé par un comité emmené par le viticulteur genevois Willy Cretegny. Il est soutenu par les Verts et l'UDC. La date butoir de dépôt des signatures est fixée à jeudi. Selon le principe du cassis de Dijon, un produit homologué dans un pays de l'Union européenne peut être commercialisé librement dans les autres pays.

(ats)

Ton opinion