Minarets: Le refus des Suisses fait rire les Etats-Unis
Actualisé

MinaretsLe refus des Suisses fait rire les Etats-Unis

Après les dessins de presse et diverses inspirations humoristiques, c'est au tour de l'émission satirique du Daily Show, diffusé sur Comedy Central, de passer le vote helvétique à la moulinette.

par
duf

Lors de l'émission culte de la chaîne humoristique du jeudi 3 décembre dernier, l'animateur Jon Stewart a comme à son habitude tourné en dérision l'actualité chaude du moment, s'attardant bien entendu sur l'acceptation de l'initiative anti-minarets par le peuple suisse.

Sur un ton détaché et très décalé, Stewart s'est étonné de ce vote, qui a eu lieu le 29 novembre dans une «enclave au cœur de l'Europe». «Il y a un outil que vous ne trouviez pas dans la poche du pantalon [des Suisses]: c'est la haine... jusqu'à ce jour.» S'adressant directement à la population incriminée, il s'est exclamé: «Comment avez-vous fait pour vous faire reconnaître pour votre neutralité et ensuite commettre un geste aussi agressif?».

Pince-sans-rire, le présentateur a innocemment présumé que la situation avait dégénéré en Suisse avec les minarets, avant de diffuser un extrait de reportage informant qu'il n'y en avait que quatre érigés dans tout le pays. «J'ai plus de minarets que ça sur ma voiture!», s'est moqué Jon Stewart.

«Les Suisses pratiquent l'appel à la prière au moins cinq fois par jour»

L'animateur s'est ensuite penché sur les fameuses affiches choc de l'UDC, montrant des minarets poussant comme des missiles sur le drapeau suisse. «Vous craigniez qu'ils construisent des minarets sur votre drapeau…», a-t-il commenté ironiquement, avant d'analyser d'autres affiches tout aussi fameuses du parti. «Ca signifie que vous ne laissez pas entrer [en Suisse] les moutons avant qu'ils n'aient pris un bain», a subtilement glissé Stewart à propos de la célèbre affiche de 2007 où figurent des moutons blancs éjectant un mouton noir. Un parallèle a même été tiré avec l'Allemagne d'Adolf Hitler.

L'humoriste s'est également montré surpris en informant les téléspectateurs que l'appel à la prière musulman depuis les minarets avait déjà auparavant été interdit en Suisse. «C'est étrange, quand vous savez qu'ils le pratiquent eux-mêmes au moins cinq fois par jour», a ironisé Jon Stewart en dévoilant les images d'un joueur de cor des Alpes traditionnel.

Le chapitre suisse de l'émission s'est bouclé sur l'interview délirante – anglée sur la neutralité helvétique – de Peter Maurer, représentant permanent de la Suisse auprès de l'ONU à New York, par John Oliver. Au cours de l'entretien, le comédien et correspondant pour l'émission a tout tenté pour faire prendre position au «trop neutre» ambassadeur sur des sujets divers. Sans succès…

Ton opinion