Formule 1: Le règlement 2010 maintient malgré tout le Kers
Actualisé

Formule 1Le règlement 2010 maintient malgré tout le Kers

Le Kers, un système transformant l'énergie des freinages en chevaux supplémentaires, sera autorisé en 2010 alors qu'il devait être abandonné à la fin de cette saison, selon le règlement 2010 mis en ligne mercredi par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Les procédures en qualifications ont également changé : au lieu de voir disparaître les cinq voitures les plus lentes après la Q1 et la Q2, pour conserver les dix plus rapides en Q3, comme cela se faisait en 2009, où vingt monoplaces concourraient, huit disparaîtront en Q1 et Q2 en 2010, selon la FIA, qui table sur un Championnat à treize équipes.

Si douze écuries seulement, représentant 24 autos, demeuraient inscrites, comme cela semble être le cas, BMW ayant annoncé son retrait mi-juillet, sept voitures ne seraient plus qualifiées après la Q1 et la Q2.

L'actuel mode d'attribution du titre - au pilote ayant inscrit le plus grand nombre de points - est maintenu, tout comme le système de points lui-même, qui voit le vainqueur en remporter 10, le deuxième 8, le troisième 6, le quatrième 5, le cinquième 4, le sixième 3, le septième 2 et le huitième 1.

Avant le début du Championnat 2009, la FIA avait décidé que le champion serait le pilote ayant gagné le plus grand nombre de courses, avant de se rétracter sous la pression des écuries. L'argentier de la F1, Bernie Ecclestone, s'était quant à lui dit favorable à un système de médailles.

L'interdiction des ravitaillements en essence sera bel et bien en vigueur en 2010, comme prévu de longue date. Plus aucune mention de Championnat à deux vitesses n'apparaît dans le règlement de la prochaine saison, conformément aux voeux de la Fota, l'association des écuries de F1. (afp)

Ton opinion