Actualisé 26.04.2020 à 17:53

Coronavirus

Le règne de Miss France 2020 ne sera pas prolongé

Malgré le coronavirus, Clémence Botino rendra bien sa couronne fin 2020. Et ce même si elle ne peut pas remplir ses engagements habituels de Miss.

de
fec
Clémence Botino, 23 ans, s'est confinée chez elle en Guadeloupe. Elle a même oublié son écharpe en Métropole.

Clémence Botino, 23 ans, s'est confinée chez elle en Guadeloupe. Elle a même oublié son écharpe en Métropole.

AFP/Christophe Simon

L'année 2020 sera particulière pour tout le monde. Y compris pour la Miss France en place, Clémence Botino. Déjà privée de tous les engagements habituels (Festival de Cannes, Tour de France ou Roland-Garros cet été) des reines de beauté à cause du coronavirus et du confinement, la Guadeloupéenne de 23 ans devra rendre, comme prévu, sa couronne à la fin de l'année 2020.

«Son sacre ne sera pas prolongé. La prochaine élection de Miss France 2021 n'est pas reportée, mais elle sera différente. On fera des aménagements évidents. Les seules fois où Miss France a été annulé, c'était pendant la guerre. J'espère qu'au mois de septembre 2020, on ne sera plus en guerre comme le dit notre président. Et si on n'est plus en guerre, il n'y a pas de raison que l'élection soit annulée», a affirmé Sylvie Tellier, directrice générale de Miss France, dans «Le Républicain lorrain». Cette décision a fait réagir sur Twitter. «Miss France, peuchère, elle est tombée la mauvaise année», «Elle doit être dégoûtée, zéro voyage à cause du Covid-19», commentent certains internautes compatissants.

Le virus a une autre conséquence. Le concours a dû revoir complètement son processus de sélection des jeunes femmes. Désormais, les prétendantes doivent envoyer un mail de candidature au comité Miss France avec trois vidéos de présentation.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!