Actualisé 22.04.2008 à 17:53

Le réseau Facebook accusé d'avoir usurpé sa marque

Web. Après le concept du site de sociabilité, c'est au tour de sa
marque de susciter les convoitises.

Aaron Greenspan entend faire annuler la marque Facebook déposée par Mark Zuckerberg, fondateur du réseau communautaire. Aaron Greenspan lui dénie le droit d'utiliser un terme qu'il estime générique. Selon lui, il a été utilisé pendant des décennies à l'Université de Harvard, où tous deux ont étudié. «Le terme Facebook a été utilisé à grande échelle pour décrire tout papier ou livre électronique qui affichent les visages d'étudiants», affirme encore Aaron Greenspan.

Mais ce dernier prétend aussi avoir utilisé en premier le terme «the face Book», nom qu'il aurait donné à son localisateur d'étudiants, trois mois avant le lancement du site par Mark Zuckerberg. Aaron Greenspan a dit qu'il était prêt à accepter un arrangement financier. Mais il souhaite surtout obtenir le droit d'utiliser le terme «facebook» dans le titre d'un livre de 335 pages qu'il entend publier ce mois encore.

Facebook n'a pas souhaité prendre position. Mark Zuckerberg est en train de finaliser un accord à l'amiable dans une autre affaire où des étudiants de Harvard l'accusent d'avoir utilisé sans droit le code source pour son réseau de sociabilité. Avec une fortune estimée à 1,5 milliard de dollars, l'homme est, à l'âge de 23 ans, le plus jeune milliardaire qui a fait sa fortune seul à figurer dans le classement annuel du magazine Forbes.

(ap/laf)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!