Tennis: Le «Reste du Monde» remporte sa première Laver Cup

Actualisé

TennisLe «Reste du Monde» remporte sa première Laver Cup

Une prestation incroyable de l’Américain Frances Tiafoe a permis au «Reste du Monde» de remporter sa première Laver Cup (13-8) contre l’Europe, dimanche à Londres.

Le «Reste du Monde» exulte après la victoire de Tiafoe sur Tsitsipas.
Le «Reste du Monde» exulte après la victoire de Tiafoe sur Tsitsipas.AFP

Le team World l’a fait, remporter sa première Laver Cup! Dans une position de force après les succès d’Auger-Aliassime plus tôt dans la journée, l’équipe coachée par John McEnroe a obtenu le point de la victoire grâce à l’Américain Frances Tiafoe.

Opposé au Grec Stefanos Tsitsipas, Tiafoe est mal entré dans la partie, perdant le premier set 6-1. Mais le récent demi-finaliste de l’US Open s’est accroché durant la suite de la partie, résistant à Tsitsipas durant le deuxième set. Celui-ci s’est joué dans un tie-break haletant, enlevé par Tiafoe après plus de 20 minutes d’échanges (13-11). Puis, le natif du Maryland a continué sur sa lancée pour s’adjuger le super tie-break (10-8) et faire ainsi exulter le «Reste du Monde».  

C’est la première fois en cinq éditions que le team World peut poser ses mains sur le trophée. 

Le gros coup d’Auger-Aliassime

Felix Auger-Aliassime est l’homme de la journée de dimanche en Laver Cup. Le joueur canadien s’est imposé face à Novak Djokovic en deux sets, 6-3 7-6 (3). «Ça a été l’une des meilleures performances de ma carrière», a déclaré le jeune joueur après le match.

Cette victoire sans bavures est d’autant plus impressionnante que Novak Djokovic paraissait en grande forme, comme l’avait démontré son éclatant succès contre Frances Tiafoe durant la journée de samedi (6-1 6-3 en 1h12).

Sock et Aliassime avaient fait le travail plus tôt

Plus tôt dans la journée, la paire nord-américaine Jack Sock/Felix Auger-Aliassime a permis au «Reste du Monde» de recoller à 8-7, dimanche. Le duo nord-américain avait remporté 2-6, 6-3, 10-8 le double contre Andy Murray et Matteo Berrettini.

L’Europe avait fait le trou samedi

Samedi, l’Italien Matteo Berrettini et le Serbe Novak Djokovic avaient remporté chacun leur simple et un double, en soirée, permettant à l’équipe européenne de faire le trou (8-4) devant celle du «Reste du Monde», à la Laver Cup, à Londres.

Berrettini avait battu le Canadien Félix Auger-Aliassime en ouverture de la deuxième journée, en trois manches, alors que «Djoko» s’était défait assez facilement de Frances Tiafoe en ouverture de la session vespérale.

Il avait immédiatement enchaîné sur le double avec Berrettini et les deux ont pris le meilleur sur la paire composée de l’Américain Jack Sock et de l’Australien Alex de Minaur (7-5, 6-2).

Entre les deux simples victorieux, le Britannique Cameron Norrie avait subi la loi de l’Américain Taylor Fritz au super tie-break, permettant temporairement au «Reste du Monde» de recoller à 4-4.

(AFP)

Ton opinion

12 commentaires