Yverdon-les-Bains (VD) - Le retour à la normale sera long, après les inondations
Publié

Yverdon-les-Bains (VD)Le retour à la normale sera long, après les inondations

Les autorités d‘Yverdon-les-Bains ont fait le point lundi matin, lors d’une conférence de presse, sur les inondations qui ravagent la ville. La décrue sera lente, et les dispositifs seront maintenus au moins toute la semaine.

par
Gaëlle Monayron

«Le retour d’une météo estivale ne signifie pas la fin de cette situation exceptionnelle», souligne le syndic de la ville.

Mediaprofil/gmo

«On est dans une situation inquiétante, mais on a confiance dans les infrastructures qui ont été mises en place», affirme Pierre Dessemontet, syndic d’Yverdon-les-Bains. Le niveau du lac de Neuchâtel a atteint ce week-end une hauteur record de 430,73 mètres, soit 29 centimètres de plus que lors des inondations de 2015 à Yverdon-les-Bains. La crise a pu être stabilisée, et les autorités sattèlent désormais à garder la situation sous contrôle. Les fermetures et restrictions d’accès resteront de mise ces prochains jours.

Pour l’heure, les inondations se limitent au littoral. Aucun problème majeur n’a été déclaré dans le reste de la ville. Les autorités estiment que les dégâts sont limités, proportionnellement à la gravité de la situation. Ils ne peuvent pas encore se prononcer en termes de chiffres. Les installations sportives sont très touchées, notamment le Tennis Club, ainsi que plusieurs restaurants. Le camping a également dû être évacué à 60%, et de nombreuses caves sont inondées. «Une petite quinzaine de bâtiments publics ont été touchés, mais cela n’a rien à voir avec les dégâts que nous avons connus en 2015», témoigne Thomas Czáka, chef du Service des bâtiments.

La ville d’Yverdon-les-Bains estime avoir appris des inondations de 2015, ainsi que de la crise du Covid. «Ces situations nous ont appris à anticiper et à réagir rapidement face à une situation de crise», se félicitent les autorités. En 2015, Yverdon-les-Bains pensait faire face à une crue centennale, «nous prenons désormais conscience que des moyens provisoires ne sont plus suffisants, car l’événement pourrait se reproduire».

Ce week-end dans le canton de Vaud, les sapeurs-pompiers ont totalisé 160 interventions liées à la crue. La police a dû agir à 47 reprises à cause des intempéries, et les sociétés de sauvetage du lac Léman et la brigade du lac ont dû venir en aide à 31 navigateurs.

Ton opinion

21 commentaires