Actualisé 07.04.2017 à 05:18

TennisLe retour de Novak Djokovic en Coupe Davis

Mis à part le no 2 mondial, le deuxième tour de la compétition est boudé par les pointures du circuit ATP.

Le Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol Pablo Carreño Busta.

Le Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol Pablo Carreño Busta.

Keystone

Novak Djokovic ouvrira les feux à Belgrade dans le quart de finale de Coupe Davis entre la Serbie et l'Espagne. Le no 2 mondial se frottera au gaucher Albert Ramos-Viñolas (ATP 24) vendredi.

Le 2e tour de cette compétition est encore une fois avant tout marqué par les absences de marque: le public de Rouen assistera ainsi à un France - Grande-Bretagne manquant cruellement de saveur avec les forfaits de Jo-Wilfried Tsonga (ATP 10) et Gaël Monfils (ATP 11) d'un côté, et d'Andy Murray de l'autre. Et Novak Djokovic ne se frottera pas à Rafael Nadal (ATP 5) dimanche à Belgrade, où le no 1 ibère est Pablo Carreño Busta (ATP 20).

La Serbie, qui peut également compter sur Viktor Troicki (ATP 39) et sur le spécialiste de double Nenad Zimonjic - qui occupe aussi la fonction de capitaine -, part favorite. Mais Novak Djokovic est sous pression: auteur d'un début de saison plus que mitigé, le Serbe reste sur une élimination en 8e de finale d'Indian Wells - face à Nick Kyrgios - et un forfait à Miami dû à une blessure à un coude. Il se doit de remporter ses deux simples face à l'Espagne pour retrouver une certaine confiance avant la saison sur terre battue.

La France favorite

Emmenée par Lucas Pouille (ATP 17), la France de Yannick Noah part également avec les faveurs du pronostic. L'absence du no 1 mondial Andy Murray pèse bien plus lourd dans la balance que les nombreux forfaits tricolores. Même si Dan Evans (ATP 44) et Kyle Edmund (ATP 47) sont bien mieux classés que le no 2 adverse Jérémy Chardy (ATP 68), la terre battue devrait logiquement servir les desseins d'une équipe de France qui affrontera la Serbie ou l'Espagne en cas de succès. Mais Lucas Pouille n'aura pas le droit de se «planter» face à Kyle Edmund dans le match d'ouverture.

Le quart de finale le plus prometteur mettra aux prises l'Australie aux Etats-Unis. Le «bad boy» australien Nick Kyrgios (ATP 16) tient la toute grande forme et est parfaitement capable de gagner ses deux simples à Brisbane. Et le double Sam Groth/John Peers tient parfaitement la route. Mais les Etats-Unis alignent la formation la plus homogène de ces quarts de finale, avec quatre joueurs présents dans le top 30 en simple tout en étant capables de s'illustrer en double. Jim Courier a opté en simple pour Jack Sock (ATP 15), qui affrontera Jordan Thompson (ATP 7) dans le premier match, et John Isner (ATP 23) affrontera Kyrgios.

Le vainqueur de ce choc pourrait bien retrouver au tour suivant la Belgique, qui part favorite à Charleroi face à une équipe d'Italie privée du fantasque Fabio Fognini (ATP 28). Souvent irrésistible dans cette compétition, Steve Darcis (ATP 53) tentera de placer son équipe sur les bons rails dès le premier simple, dans lequel il défiera le no 1 transalpin Paolo Lorenzi (ATP 38). Le no 1 belge David Goffin (ATP 14) se frottera ensuite à Andreas Seppi (ATP 76).

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!