Royaume-Uni: Le retour de voyage infernal d'un mari infidèle
Publié

Royaume-UniLe retour de voyage infernal d'un mari infidèle

Son époux parti en voyage d'affaires, Laura a découvert qu'il la trompait. En l'espace de deux semaines, la Britannique a réussi à vendre leur maison.

par
joc

Lorsque Craig Arnolds, un entrepreneur établi dans le Warwickshire, est rentré d'un voyage à New York, il a eu la mauvaise surprise de découvrir que les serrures de sa maison avaient été changées et que six étudiants squattaient son salon. Sa femme Laura avait plié bagage et quitté les lieux. Pour comprendre ce qui s'est passé, il faut revenir quelques semaines en arrière.

Parti en voyage d'affaires dans la Grosse Pomme, Craig, 44 ans, a oublié son smartphone à la maison. Un jour, l'appareil sonne. Un numéro inconnu s'affiche. Suspicieuse, Laura, 42 ans, écoute le message laissé sur la boîte vocale et tombe sur une voix féminine expliquant à son destinataire quel genre d'accueil «chaleureux» l'attend à New York. Folle de rage, la Britannique se venge de manière spectaculaire: elle décide tout bonnement de vendre leur maison. «J'ai pu le faire parce que mes parents avaient payé la caution de notre logement quand nous avions rencontré des difficultés financières», explique la quadragénaire au «Sunday Mercury».

Un jeune homme de 21 ans ouvre la porte

Quinze jours après la mise en vente sur internet, le logement est repris par un groupe d'étudiants de l'Université de Warwick. De retour de son voyage, Craig commence à se douter de quelque chose quand il voit une Nissan Micra garée devant chez lui. «Toutes les lumières étaient allumées et la télé fonctionnait. Ce n'était pas le genre de Laura d'être debout après 23h», raconte le quadragénaire. Inquiet, Craig frappe à la porte et voit débarquer un jeune homme de 21 ans «au look de hippie». L'homme comprend alors ce que sa femme a comploté. Il est livide.

«Tous les meubles de Laura avaient disparu, les tables et les chaises que j'avais hérité de mon père étaient encore là. Je n'arrive toujours pas à croire qu'elle ait réussi à faire tout ça en deux semaines», confie-t-il. Beau joueur, Craig a reconnu son erreur et espère maintenant pouvoir construire «une amitié» avec son ex-femme, pour le bien de leurs enfants. Mais il pèse ses mots: «Ce que j'ai vraiment envie de dire est un peu plus coloré que cela, mais ça ne pourrait pas paraître dans les médias», conclut-il.

Ton opinion