Genève: Le retour du réseau de tram à cinq lignes rejeté
Actualisé

GenèveLe retour du réseau de tram à cinq lignes rejeté

Le Conseil d'Etat genevois ne veut pas rétablir l'ancien réseau de tram à cinq lignes, comme le demande une pétition déposée début 2014 auprès du Grand Conseil.

La réintroduction de la ligne 16 entre les Trois-Chêne et Cornavin serait trop chère et nécessiterait une autorisation de la Confédération, estime mercredi le Conseil d'Etat genevois. Il ne souhaite ainsi pas rétablir l'ancien réseau de tram à cinq lignes, comme le demande une pétition déposée début 2014 auprès du Grand Conseil.

Le prolongement de la ligne 18 évoqué dans la pétition est effectif depuis juin 2014, mais il n'a pas créé une demande nouvelle indique mercredi le gouvernement à l'issue de sa séance hebdomadaire. En outre, la signalétique et l'information ont été améliorées aux principaux pôles d'échanges, tandis que des réflexions sont en cours entre l'Etat et les communes sur ces espaces publics.

A l'origine, cette pétition était une initiative législative cantonale demandant le rétablissement des lignes de tram existant avant la restructuration du réseau de décembre 2011. Lancée par l'Association des usagers des TPG et des transports publics, elle n'avait pas obtenu les signatures requises. (ats)

Ton opinion