20.07.2020 à 20:02

PRÉSENTATIONLe retour tonitruant d’un vieux baroudeur

Le légendaire tout-terrain américain Ford Bronco fait son grand retour et bénéficie par la même occasion de sa propre sous-marque. Il ne sera toutefois pas officiellement commercialisé en Europe.

von
lab
20.7.2020
En 2021, le nouveau Ford Bronco sera commercialisé sous sa propre sous-marque en versions deux et quatre portes, ainsi que sous la forme d’un SUV.

En 2021, le nouveau Ford Bronco sera commercialisé sous sa propre sous-marque en versions deux et quatre portes, ainsi que sous la forme d’un SUV.

PD
À l’instar de sa principale concurrente, la Jeep Wrangler Rubicon, Ford proposera une version châssis court et une version tout-terrain, plus longue.

À l’instar de sa principale concurrente, la Jeep Wrangler Rubicon, Ford proposera une version châssis court et une version tout-terrain, plus longue.

PD
La version quatre portes est disponible avec un toit souple ou rigide. Le toit et les portes sont démontables, comme c’est le cas pour la Jeep.

La version quatre portes est disponible avec un toit souple ou rigide. Le toit et les portes sont démontables, comme c’est le cas pour la Jeep.

PD

Il y a vingt-quatre ans, le Ford Bronco prenait sa retraite après trente ans de bons et loyaux services. Le légendaire 4x4 américain fait désormais son grand retour et c’est en grande pompe que les Américains ont présenté la nouvelle génération, qui bénéficie par la même occasion de sa propre sous-marque. Du coup, quand le nouveau Bronco au design rétro chic fera son apparition sur le marché dès l’année prochaine en versions deux et quatre portes, ainsi qu’en version SUV «Sport», ce n’est pas le logo Ford que l’on trouvera sur les véhicules. Dorénavant, les tout-terrain seront commercialisés directement sous la marque «Bronco», avec un cheval qui rue comme logo.

Afin de pouvoir faire face à la concurrence croissante, le nouveau Land Rover Defender et la Jeep Wrangler, qui continue à dicter le ton, Ford a équipé son Bronco en conséquence. Les deux variantes tout-terrain à empattement court ou long peuvent être combinées avec la propulsion quatre roues motrices, le client ayant le choix entre deux variantes 4X4. De plus, le nouveau Bronco dispose d’un système de gestion tout-terrain offrant différents programmes de conduite hors piste, comme c’est déjà le cas chez Land Rover, Jeep et chez d’autres constructeurs.

Doté de 30 cm de garde au sol, d’une suspension avant indépendante, d’un essieu arrière rigide, d’un passage de gué de 85 cm et de roues 4X4 de 35 pouces pour la variante «Wildtrak», le nouveau Bronco ne cache pas ses attributs tout-terrain. L’une de ses particularités est sa barre stabilisatrice hydraulique semi-active, qui peut être activée ou désactivée selon la situation de conduite. Pour l’heure, la gamme de moteurs comprend en essence un quatre cylindres 2.3 litres d’une puissance de 274 ch et un V6 de 2.7 litres de 314 ch, que l’on peut combiner avec une boîte automatique 10 vitesses ou une transmission manuelle à 7 rapports. Le Bronco «Sport» est disponible avec un moteur essence 1.5 litre d’une puissance de 184 ch ou 2 litres avec 248 ch.

Le fait que le nouveau Bronco se positionne avant tout face à la Jeep Wrangler est également évident au niveau du concept de la carrosserie. Alors que la variante SUV «Sport» d’une longueur de 4,4 m avec toit rigide, suspension indépendante sur les deux essieux et boîte automatique 8 vitesses est avant tout conçue pour une conduite sur route, les carrosseries des versions tout-terrain sont modulaires. À l’instar de la Jeep Wrangler Rubicon, les éléments du toit et les portes se démontent facilement. Pour la version quatre portes, le client a le choix entre un toit souple ou un toit rigide.

Le nouveau Bronco ne fera son apparition sur le marché qu’en 2021. Un lancement officiel sur le marché européen n’est malheureusement pas envisagé pour l’instant. Mais qu’à cela ne tienne. Les fans inconditionnels pourront, comme pour d’autres modèles américains de Ford, faire homologuer leur Bronco par des importateurs directs en Suisse, qui se chargeront de sa mise en circulation. On l’espère en tout cas.

Il avait disparu depuis vingt-quatre ans. Mais voici que le nouveau Bronco refait surface pour venir se frotter à ses concurrents, la Jeep Wrangler et le Land Rover Defender.

Il avait disparu depuis vingt-quatre ans. Mais voici que le nouveau Bronco refait surface pour venir se frotter à ses concurrents, la Jeep Wrangler et le Land Rover Defender.

PD

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!