Publié

JO de TokyoLe rêve brisé de Simon Marquart

Le Zurichois, parmi les favoris en BMX Racing, a abandonné ses aspirations olympiques à la suite d’une chute jeudi, dès les quarts de finale de l’épreuve.

par
Sylvain Bolt
(Tokyo)
Simon Marquart se relève: sa chute dans le 1er virage de son dernier run lui a été fatale.

Simon Marquart se relève: sa chute dans le 1er virage de son dernier run lui a été fatale.

AFP

Simon Marquart avait débarqué au Japon gonflé à bloc. À 24 ans, c’est lui qui a écrit l’histoire du BMX racing en devenant le premier Suisse à s’imposer en Coupe du monde. C’était mi-mai à Vérone (It), et on peut dire que son succès a libéré l’équipe. Le lendemain, c’était au tour de son coéquipier David Graf (31 ans) de s’imposer, alors qu’il tournait autour du podium depuis une décennie. Le week-end avait viré à l’apothéose avec la 2e place de la Vaudoise Zoé Claessens, première Suissesse à monter sur un podium à ce niveau.

Mais jeudi, à Tokyo, le Zurichois a vécu une terrible désillusion en chutant dans le premier virage de son 3e run. De quoi briser son rêve olympique dès les quarts. «Les deux premiers runs étaient difficiles et très serrés (ndlr: deux fois 4e) car nous nous sommes retrouvés plusieurs pilotes avec des profils très similaires, a-t-il expliqué, abasourdi. J’ai pris le virage trop à l’intérieur et touché les matelas de protection, ce qui m’a fait glisser. Je suis sous le choc, je ne m’attendais vraiment pas à un tel scénario.»

La prise de risques du pilote suisse, qui comptait parmi les favoris, lui a été fatale. «J’aurai besoin de quelques jours pour me remettre car j’avais beaucoup d’ambitions sur ce parcours long et technique qui me convenait, a ajouté Marquart en soupirant. Ensuite, je vais me projeter sur les Mondiaux, dans trois semaines aux Pays-Bas.» Sans oublier de tenir les pouces à ses coéquipiers la nuit passée…

Zoé Claessens et David Graf passent

Si Marquart a grimacé, ses deux coéquipiers en Racing souriaient jeudi. Tant la Vaudoise Zoé Claessens (20 ans), championne d’Europe en titre, que le Zurichois ­David Graf ont facilement obtenu leur ticket pour les demi-­finales, qui se disputent dans la nuit de jeudi à vendredi. Aucun des deux Suisses n’a tremblé en quarts: ils ont été classés parmi les trois premiers dans chacun de leurs trois runs respectifs.

Ton opinion

0 commentaires