Le rêve d'une véliplanchiste
Actualisé

Le rêve d'une véliplanchiste

La Vaudoise Laure Tréboux, 23 ans, vice-championne du monde 2005 de freestyle, prépare le championnat 2006 en Egypte et rêve de victoire.

– Quel est votre planning jusqu'à la prochaine étape du championnat?

– Je démarre un entraînement intensif de deux semaines pendant lesquelles j'enseigne aussi à des clients du Surf Shop de Préverenges. Ensuite, je m'envole fin juin pour les Canaries, avec dix jours d'entraînement, puis la compétition du 7 au 17 juillet.

– Que vous a apporté la planche à voile?

– La planche à voile m'a permis de voyager. Grâce au windsurf, j'ai eu la chance de me rendre dans différents endroits, tous plus enchanteurs les uns que les autres... De l'Australie à l'Afrique, de Hawaii à la mer Rouge, sans oublier l'Amérique du Sud et bien sûr l'Europe.

– Pouvez-vous nous faire partager l'un des plus beaux spots?

– Dahab, en Egypte: un petit village au milieu du désert du Sinaï, au bord de la mer Rouge... C'est ici que je suis basée entre les compétitions et les voyages. Ce spot nous offre des conditions de vent exceptionnelles, le soleil brille chaque jour, l'eau est turquoise et les fonds sous-marin des plus colorés. Les habitants sont parmi les plus accueillants que j'aie rencontrés!

Juan Caido

Laure Treboux dans ses oeuvres

Ton opinion