Actualisé 19.06.2019 à 14:26

Van GoghLe revolver a été vendu plus de 180'000 francs

Le peintre néerlandais Vincent Van Gogh s'est donné la mort en 1890. L'arme qui a servi été proposée aux enchères, jeudi.

L'acheteur de l'arme n'est pas connu.

L'acheteur de l'arme n'est pas connu.

Keystone

Le revolver qui aurait servi à Vincent Van Gogh pour se suicider en 1890 a trouvé preneur mercredi lors d'une vente aux enchères à Paris pour 162 500 euros (quelque 181 600 francs), frais compris, selon un journaliste de l'AFP sur place.

L'acheteur est un particulier dont on ignore l'identité, qui a procédé à l'achat par téléphone. Le prix de l'arme était estimé entre 40 000 et 60 000 euros, avec un prix de départ de 20 000 euros. (nxp/afp)

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l'association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes: «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!