Etats-Unis: Le rhinocéros à un million de dollars fait scandale
Actualisé

Etats-UnisLe rhinocéros à un million de dollars fait scandale

La meilleure façon de protéger les rhinocéros serait-elle d'autoriser la chasse de quelques individus de l'espèce pour financer la lutte contre le braconnage?

par
Cécile Fandos
Austin (Texas)
Une capture d'écran de la page Facebook du Dallas Safari Club faisant la promotion de son enchère.

Une capture d'écran de la page Facebook du Dallas Safari Club faisant la promotion de son enchère.

La pratique est installée mais suscite l'indignation aux Etats-Unis, où le Dallas Safari Club affirme pouvoir réunir un million de dollars en mettant un tel permis de chasse ce week-end.

La vente de permis de chasser des rhinocéros pour financer leur protection n'a rien de nouveau. Manquant de moyens pour lutter contre le braconnage et la vente sur le marché noir de poudre de corne de rhinocéros, l'Afrique du Sud et la Namibie sacrifient régulièrement des individus âgés pour mieux maintenir leurs populations de rhinocéros avec le soutien de l'Union internationale pour la protection des espèces.

Mais que le Dallas Safari Club mette un tel permis de chasser aux enchères dans le cadre de sa convention annuelle, qui réunit des dizaines de milliers de chasseurs et pêcheurs ce week-end, cela fait scandale aux Etats-Unis.

Le club texan affirme pourtant partager les objectifs des écologistes. «Au travers de la vente aux enchères, nous vous invitons à soutenir la protection de l'environnement et l'éducation des jeunes à la nature», annonce l'association, qui défend aussi les droits des chasseurs et le port d'armes, en préambule d'un catalogue de plus de deux cents pages de safaris et d'articles de chasse et de pêche consultable en ligne.

Mais les organisateurs de l'événement ont reçu des menaces de mort et ont dû appeler le FBI à la rescousse pour assurer la sécurité de la convention, qui devrait battre des records d'affluence. Tandis qu'un défenseur des espèces menacées de l'Etat du Delaware a assuré à la chaîne de télévision locale KENS que des écologistes de tout le pays participeraient à la manifestation pacifique prévue samedi devant le centre des congrès où se tient la vente aux enchères.

Un chroniqueur du «Dallas Morning News» a eu beau reprendre à son compte les arguments du Dallas Safari Club en arguant que «les amoureux des animaux ont le coeur à la bonne place, mais pas la tête» et qu'il faut dépasser la compassion qu'on ressent pour le rhinocéros qui va être sacrifié, le spécialiste de l'environnement du quotidien relaie, de son côté, l'interrogation du Black Rhino Rescue Project de Dallas : «Pourquoi pas des dollars sans mise à mort?» «Ces animaux ont besoin d'argent, pas de balles supplémentaires», s'indigne une environnementaliste locale. Mais le même article indique que la vente aux enchères de demain pourrait permettre de réunir un million de dollars, soit près du double de la somme récoltée l'année dernière par la Namibie en vendant trois permis de chasse au rhinocéros.

franceusamedia.com

Ton opinion