Actualisé 26.11.2014 à 15:19

Brésil

Le «Robocop gay du deal» a fini par se faire griller

Un criminel activement recherché à Esplanada trompait la police en se déguisant en femme. La supercherie n'a cependant pas fonctionné très longtemps.

de
joc
Robson da Silva Gomes montrait deux visages bien différents.

Robson da Silva Gomes montrait deux visages bien différents.

Homicides, viols, trafic de drogue: Robson da Silva Gomes, alias Boró, est connu comme le loup blanc à Esplanada, ville de l'Etat de Bahia (est du Brésil). Activement recherché par les forces de l'ordre, le jeune homme de 25 ans pensait avoir trouvé un moyen efficace de leur échapper: il se baladait dans les rues déguisé en femme.

Sur ses photos postées sur le web, le criminel alternait les poses de dur à cuire avec des attitudes lascives beaucoup plus féminines. Un paradoxe qui lui avait valu le surnom de «Robocop gay du deal».

Boró n'a cependant pas pu se jouer des autorités bien longtemps, puisqu'il a été arrêté en début de semaine, relate «Correio». Repéré par des policiers dans la rue, le jeune homme, qui n'était pas déguisé à ce moment-là, a été pris en chasse et n'a pas pu leur échapper, malgré le fait qu'il était armé.

Selon Marina Wagner, cheffe de la police d'Esplanada, Robson da Silva Gomes a avoué deux assassinats, dont celui d'un adolescent au mois de mai, et une tentative de meurtre. Boró a été incarcéré en attendant son procès. Son complice, connu sous le nom d'Abilio, court toujours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!