28.07.2020 à 15:46

Do-it-yourself

Le robot coiffeur fait ses gammes

Pour couper son abondante tignasse, un bidouilleur a fait confiance à son propre automate muni de ciseaux et… d’un aspirateur.

Certains font l’économie du coiffeur en se coupant les cheveux avec une tondeuse. D’autres plus geeks aimeraient déléguer la tâche à des robots, à l’exemple de Shane Wighton. Le bidouilleur a mis au point un automate capable de faire une coupe aux ciseaux. Ceux-ci sont attachés à un bras réglable qui tourne autour de la tête. C’est ensuite un aspirateur qui aspire et serre les cheveux ciblés avant que le robot passe à leur coupe avec les ciseaux.

Sur sa chaîne YouTube, Shane Wighton explique comment il a réussi à former le robot en lui donnant deux peignes pour séparer les cheveux. Il décrit aussi le mécanisme utilisé pour séparer les cheveux à couper de la touffe de cheveux aspirée. Le dispositif comprend également des caméras et un logiciel de modélisation 3D. Cela lui permet notamment de définir les différents paramètres de la coupe comme la longueur. Par mesure de sécurité, le robot mesure la distance qui sépare les cheveux qu’il souhaite couper et le cuir chevelu. Cela a notamment permis de préserver les oreilles de son concepteur en ne s’en approchant pas de trop près.

Mes cheveux deviennent trop longs alors j’ai décidé de construire un robot pour les couper à ma place.

Shane Wighton, animateur de la chaîne YouTube Stuff Made Here

La coupe de cheveux de Shane Wighton reste très approximative et encore touffue. Le bidouilleur s’en contente. Il dit savoir comment améliorer son robot coiffeur pour de futures utilisations. Il rêve d’une «coupe de cheveux à cinq dollars rapide et bon marché». En attendant, il figure déjà parmi les pionniers en matière de salon de coiffure autonome.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
12 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Cool pas de masque

29.07.2020 à 11:55

Voilà une bonne solution. Pas d’humain, pas de la COVID...et puis les machines outils c’est une spécialité made in CH 😉

et ses oreilles

29.07.2020 à 05:48

Comme un cervelas sur le gril, il risque de sursauter de joie.

Karl

28.07.2020 à 19:06

Et dire qu'on pourrait supprimer énormément de travail avec les robots et vivre en travaillant moins, mais alors comment les riches pourraient ils humilier les pauvres? C'est tout le dilemne du capitalisme...