Actualisé 19.01.2011 à 06:07

Cadeaux offerts en visite

Le roi d'Arabie le plus prodigue

Le roi d'Arabie saoudite obtient la palme de la générosité manifestée lors de visites faites aux Etats-Unis.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite est de loin le plus généreux des interlocuteurs étrangers de Barack Obama. Il tient la tête de la liste officielle des cadeaux protocolaire reçus en 2009 par le président des Etats-Unis et son épouse Michelle.

Le roi Abdallah, 86 ans, actuellement en convalescence aux Etats-Unis, a offert au président un décor de désert monté sur «une table en marbre avec des figurines miniatures de palmiers dorés et de dromadaires» valant 34'500 dollars, ainsi que des bijoux pour Michelle Obama dépassant 145'000 dollars.

Plusieurs collaborateurs de la Maison Blanche ont aussi reçu du souverain saoudien des présents pour un montant cumulé approchant 110'000 dollars, d'après un calcul fait par l'AFP à partir de ce document adressé au Congrès par le service du protocole du département d'Etat.

Certains dignitaires étrangers ont offert des cadeaux liés à l'artisanat de leurs pays. Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi est ainsi venu avec 12 cravates en soie dans ses bagages pour le président américain. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbbas a offert notamment une bouteille d'huile d'olive à M. Obama (valeur: 75 dollars).

Boutons de manchettes en vogue

Le président afghan Hamid Karzaï avait quant à lui donné à M. Obama un bol en lapis (850 dollars), tandis que son homologue irakien Jalal Talabani avait opté pour deux tapis de laine.

Les boutons de manchette semblent avoir la cote chez les dignitaires étrangers à la recherche d'idées de cadeaux: pendant sa première année au pouvoir, M. Obama en a reçu du président turc Abdullah Gül, du ministre-président de l'Etat de Saxe (Allemagne) Stanislaw Tillich, de la présidente philippine Gloria Arroyo et du Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende.

De cette liste, on apprend aussi que le président français Nicolas Sarkozy a offert à M. Obama une réplique d'une sculpture de Degas (évaluation: 2635 dollars) et que Carla Bruni-Sarkozy a remis à Michelle Obama un sac à main Dior, d'une valeur de 4500 dollars.

Conformément à la loi américaine, ces cadeaux sont confiés au service des archives de l'administration, à moins que leurs récipiendaires ne souhaitent les racheter. Certains de ces objets devraient aboutir à terme dans la collection d'une future bibliothèque présidentielle Barack Obama.

(ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!