Actualisé 07.06.2006 à 18:20

Le roi de la fourrure ne connaît pas la crise

Curieux paradoxe, la première marque française d'habillement masculin de luxe, Zilli, fête ses 35 ans en toute discrétion.

Presque inconnue en France, cette très discrète PME lyonnaise, qui fête ses 35 ans, se paie le luxe d'un chiffre d'affaires en progression de 30% chaque année depuis trois ans, alors que le secteur est en pleine crise. Aujourd'hui, si Zilli sort du bois, c'est dans le but de devenir une marque réputée mondialement et de se diversifier dans des produits plus accessibles, tels les parfums.

Très connue hors de France, Zilli est spécialisée dans les peaux et les fourrures rares. Elle a ouvert des boutiques dans 14 aéroports et 32 pays. Zilli ne fabrique que 6000 pièces par an, mais elle prévoit des revenus de 34 millions d'euros (56 millions de francs) en 2006. Zilli vend 90% de sa production aux riches des pays émergents, notamment en Russie et en Asie.

Plus étonnant, le succès de ses fourrures dans les pays chauds du Moyen-Orient. Les prix sont exceptionnels: 65 000 fr. le blouson en cachemire, 76 000 fr. le blouson en alligator assoupli. Il y a aussi un blouson en lézard, une pièce unique. Zilli ouvrira une deuxième boutique à Zurich cette année.

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!