Zurich: Le «roi de la poudre» occupe une énième fois la justice
Actualisé

ZurichLe «roi de la poudre» occupe une énième fois la justice

R. L. a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux pour divers délits de drogue. En novembre, il comparaîtra une nouvelle fois devant la justice zurichoise. Il risque 8 ans et demi de prison.

par
Jennifer Furer/ofu

Son surnom en dit gros sur son passé criminel: R.L.*, alias le «roi de la poudre», a passé de nombreuses années en prison pour trafic de drogue et a cumulé les condamnations au cours des dernières années. En novembre, l'Alémanique de 62 ans devra une nouvelle fois comparaître devant la justice zurichoise.

Cette fois-ci, R.L. est accusé d'avoir acheté 200 grammes de cocaïne, le 18 février de cette année, avant de revendre la poudre six jours plus tard à Zurich-Oerlikon pour environ 10'000 francs. Or, comme l'acheteur avait critiqué la qualité du produit, le «roi de la poudre» avait repris la coke et l'avait stockée chez lui avant de commander une drogue de meilleure qualité. Mais celle-ci n'était jamais arrivée chez lui, puisque la police était parvenue à interpeller le complice de R.L., chargé de récupérer la nouvelle drogue. Malgré tout ça, les forces de l'ordre n'étaient alors pas parvenues à remonter jusqu'à lui.

Pincé en mars

Près d'un mois plus tôt, une voisine du sexagénaire, ayant empoché 5000 francs pour aller chercher de la cocaïne à Rotterdam, aux Pays-Bas, avait été arrêtée entre la Hollande et l'Allemagne. Là encore, l'accusé s'en était sorti sans attirer l'attention de la police.

R.L. a finalement été pincé le 21 mars à son domicile, situé dans le canton de Zurich, après avoir commandé 700 grammes de cocaïne et promis 35'000 francs à son livreur. Depuis, le sexagénaire se trouve en détention préventive. Le Ministère public demande 8 ans et demi de prison ferme.

Le «roi de la poudre» était impliqué dans une des plus grosses affaires de trafic de drogue de la Suisse, au début des années 1990. Avec l'aide d'un complice, il avait fait importer près de 100 kilos de coke du Brésil en l'espace de quatorze mois.

* Nom connu de la rédaction

Ton opinion