Actualisé 08.04.2020 à 20:57

Saint-Gall

Le «roi de la poudre» sévit... depuis sa cellule

Un homme ayant passé la moitié de sa vie en prison pour des délits de drogue a une nouvelle fois comparu devant la justice, mardi.

de
S. Hohler/ofu

R.L. ne peut pas s'empêcher de trafiquer de la drogue. Bien qu'il ait passé une trentaine d'années en prison pour divers délits liés aux stupéfiants, l'Alémanique de 65 ans a une nouvelle fois dû comparaître devant la justice mardi.

Surnommé le «roi de la poudre», le sexagénaire était accusé d'avoir permis à un ami d'accéder à un kilo en décembre 2018. Le plus étonnant: au moment des faits, il purgeait une peine de 7 ans et demi à la prison Saxerriet à Sennwald (SG).

2 ans et demi de prison

Selon l'acte d'accusation, R.L. a mis son ami en lien avec un trafiquant de drogue, qui n'a jamais pu être identifié. En janvier 2019, les deux hommes s'étaient rencontrés dans le canton de Lucerne. L'ami de R.L. avait alors déboursé 50'000 francs pour un kilo de cocaïne avec un taux de pureté à 94%. Il avait ensuite revendu la drogue à un troisième trafiquant dans le canton d'Uri pour 55'000 francs, réalisant un bénéfice de 5000 francs. Si le «roi de la poudre» n'a pas été présent lors de ces rencontres, il a agi comme intermédiaire sans pour autant empocher de l'argent. Pour finir, R.L. a été condamné à 2 ans et demi de prison pour violation de la loi sur les stupéfiants. Sans cette condamnation, il aurait été libéré en mars 2022.

Le «roi de la poudre» était impliqué dans une des plus grosses affaires de trafic de drogue de la Suisse, au début des années 1990. Avec l'aide d'un complice, il avait fait importer près de 100 kilos de coke du Brésil en l'espace de quatorze mois.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!