Manchester: Le Royaume-Uni rend hommage aux victimes

Actualisé

ManchesterLe Royaume-Uni rend hommage aux victimes

Les Britanniques se sont recueillis dans le silence jeudi en souvenir des victimes de l'attentat meurtrier de lundi.

1 / 95
La chanteuse Ariana Grande a rendu visite à une fan hospitalisée après l'attentat de Manchester. (3 juin 2017)

La chanteuse Ariana Grande a rendu visite à une fan hospitalisée après l'attentat de Manchester. (3 juin 2017)

kein Anbieter/DR/Twitter
La chanteuse Ariana Grande a rendu visite à une fan hospitalisée après l'attentat de Manchester. (3 juin 2017)

La chanteuse Ariana Grande a rendu visite à une fan hospitalisée après l'attentat de Manchester. (3 juin 2017)

kein Anbieter/DR/Twitter
De nouvelles photos du kamikaze de Manchester ont été rendues publiques. La police assure faire des «progrès significatifs» dans le cadre de l'enquête et renouvelle son appel à témoin. (2 juin 2017)

De nouvelles photos du kamikaze de Manchester ont été rendues publiques. La police assure faire des «progrès significatifs» dans le cadre de l'enquête et renouvelle son appel à témoin. (2 juin 2017)

AFP

Le Royaume-Uni a observé jeudi une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat survenu lundi soir, à Manchester. L'explosion a fait 22 morts et 64 blessés. Sur la place St Ann recouverte de fleurs, des centaines de Mancuniens s'étaient retrouvés en fin de matinée pour partager une minute de silence trois jours après l'attentat qui a tué 22 des leurs, dont plusieurs enfants, et blessé 75 autres dans une immense salle de concert de la ville.

Les cloches de l'église sur la place ont annoncé ce moment de recueillement, imposant un silence lourd rompu par des applaudissements. Puis les paroles de la chanson du groupe Oasis, «Don't look back in anger» (Ne rumine pas ta colère), ont jailli de la foule comme un message spontané contre l'horreur. Une femme agrippée à un bouquet de fleurs a entamé seule le refrain. D'autres ont rapidement encouragé la foule à chanter fort, à monter le son, pour faire entendre leur message aux terroristes.

«Alors Sally peut attendre. Elle sait qu'il est trop tard alors qu'on continue de marcher. Son âme est en train de glisser. Mais ne rumine pas ta colère, je t'ai entendu dire....», dit le refrain. Un homme a crié «On t'aime Manchester!», mettant fin à cet intermède, suivi de nouveaux applaudissements nourris de participants au visage éprouvé, tremblants d'émotion.

Un «deuil pour chacun»

La place St Ann est devenue le lieu de ralliement de la ville endeuillée, au lendemain de l'attentat. Nounours et ballons sous forme de coeur s'amassent pour leur rendre hommage. Des bougies et des messages tendres, tristes, ou appelant à rester unis dans l'épreuve. «Manchester plus forte que la haine», «Manchester refuse d'avoir peur», «La ville debout et unie», affichent ces messages.

«C'est un deuil pour chacun d'entre nous. C'est comme si nos propres familles venaient de disparaître. C'est tellement, mais tellement triste», dit à l'AFP Carmel McLaughlan, 69 ans, qui se tient juste à côté de milliers de fleurs. «Le chagrin recouvre tout la ville en ce moment. Tout cela reste difficile à croire», ajoute-t-elle.

Visite de la reine aux blessés

La reine Elizabeth II a rendu visite jeudi matin aux blessés hospitalisés à Manchester, selon des images des télévision britanniques. La reine avait déjà observé une minute de silence en hommage aux victimes lors de sa garden party à Buckingham au lendemain de l'attentat.

Les clubs de Manchester donnent un million

Manchester United et Manchester City vont contribuer à hauteur d'un million de livres (1,26 millions de francs) à un fonds d'aide aux victimes de l'attentat qui a frappé la ville lundi, ont annoncé les deux clubs jeudi. «Les clubs de football de Manchester United et de Manchester City se sont joints pour s'engager à donner un million de livres» à un fonds d'urgence mis en place en partenariat avec la Croix-Rouge après l'attentat, ont écrit les deux clubs dans un communiqué commun.

Les deux clubs rivaux estiment que le fonds d'urgence, soutenu par le maire de Manchester et qui rejoint une initiative du journal local «Manchester Evening News», atteint désormais les trois millions de livres (3,7 millions de francs environ).

«L'espoir de nos deux clubs, c'est que ce don va un peu alléger les terribles épreuves auxquelles font face les personnes directement affectées et que notre action commune va servir de symbole de l'indestructible esprit de Manchester», a déclaré le président émirati de Manchester City Khaldoon Al Mubarak. «Nos clubs sont au coeur de nos communautés, il est juste que nous présentions une réponse unie à cette tragédie», a de son côté estimé Ed Woodward, le président directeur de Manchester United, vainqueur de l'Europa League mercredi soir, après sa victoire sur l'Ajax Amsterdam à Stockholm.

Don de Touré

L'initiative des deux géants du football anglais rejoint celle du milieu ivoirien de «City» Yaya Touré et de son agent, qui ont annoncé mercredi leur intention de donner 100'000 livres (126'000 francs) pour aider les victimes.

En rugby à XIII, un sport très populaire dans le nord de l'Angleterre, le club de Salford, dans la banlieue de Manchester, a prévu d'offrir gratuitement des billets pour son prochain match en échange d'une contribution au fonds d'urgence. (nxp/ats/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion