Actualisé 27.10.2009 à 14:15

Fausse agressionLe rugbyman Mathieu Bastareaud s'excuse

Mathieu Bastareaud a présenté des excuses officielles pour son mensonge sur une fausse agression lors de la tournée du XV de France en Nouvelle-Zélande en juin.

Il a maintenu avoir été victime d'une chute dans sa chambre d'hôtel.

«Je tiens à m'excuser auprès de tout le monde, la Fédération française, la Fédération néo-zélandaise, le staff et tous les joueurs de l'équipe de France», a dit le trois-quart centre parisien.

«Je n'avais pas mesuré l'ampleur de ma bêtise mais je n'ai pas à m'excuser de tout ce qui a été dit après», a-t-il ajouté, en allusion aux rumeurs et aux polémiques qui ont suivi son mensonge. «Je regrette tout concernant le film de cette soirée. Si j'avais su, je serais parti me coucher, a-t-il insisté. Je ne suis pas un menteur.»

Après un match en Nouvelle-Zélande en juin, Mathieu Bastareaud, 21 ans, avait prétendu avoir été agressé dans la nuit à son retour à son hôtel à Wellington. Il a par la suite admis avoir menti pour justifier une plaie au visage due, selon sa seconde version qu'il a maintenue mardi, à une chute dans sa chambre d'hôtel.

Le trois-quart centre du Stade Français a été condamné par la Fédération française à effectuer 18 séances de travail d'intérêt général.

Ces excuses sont présentées à la veille de sa première séance de TIG et de l'annonce du groupe sélectionné en équipe de France pour les matches de novembre.

Mathieu Bastareaud, qui compte quatre sélections, a dit avoir discuté avec Marc Lièvremont, l'entraîneur du XV de France. «Il m'a dit que la porte était toujours ouverte», a rapporté le Parisien.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!